mercredi 3 février 2010

A cheese cake in Paris

Tout d'abord, un grand merci à Marie-Luce, co-dégustatrice lors de ce raid sur les cheese cakes.

En résumé : 14 cheese cakes/gâteaux au fromage blanc/vatrouchkas testés. Trois adresses se distinguent : Angelina pour leur cheese cake fantaisie, et Stéphane Secco et Berko pour leur cheese cakes "spécial puristes".
Les cheese cakes revisités :
1. Angelina (5,70€) *****
2. Des Gâteaux et du Pain (5,20€) ****
Les cheese cakes/gâteaux au fromage blanc/vatrouchka
classiques :

1. Stéphane Secco (3,80€) *****
2. Berko (4,80€) ****
3. Boulangerie Bertrand Richard (2,80€) ****
4. Jean-Paul Hévin (4,50€) ***
5. Prima Verde (environ 4€) ***
6. Gérard Mulot (3,40€) ***
7. Schwartz Deli (4,50€) ***
8. Thé Cool (7€) ***
9. Sadaharu Aoki (5€) ***
10. Sascha Finkelsztajn (3,20€) ***
11. Starbucks (4,10€) **
12. Chez Marianne (20€ / kg) *

Angelina (cheese cake revu et corrigé) *****


Le "Saori" est un sablé breton bien croquant surmonté d'une crème légère au citron vert, d'un coeur de pâte de fruit à la fraise, et d'une fine coque de chocolat blanc. On est loin du cheese cake classique, mais qu'est ce que c'est bon !!... Un gâteau frais, acidulé, et très fin qui arrive à faire oublier la lourdeur habituelle du cream cheese.
226, rue de Rivoli, 75 001, Métro ConcordeLe gâteau est méconnaissable sur la photo: en réalité, il ressemble à ça.







Stéphane Secco (cheese cake) *****

Un très beau cheese cake, très gourmand, décoré d'une petite purée de framboises. La pâte, bien croquante et friable, est ici une pâte sablée au beurre salé (pas de speculos). L'arôme de citron, très rond, est vraiment délicieux. La texture est assez aérée pour ne pas dire "légère". L'appareil est un peu gras, mais quel cheese cake ne l'est pas ? ...
75, boulevard de Grenelle, 75 015, Métro Dupleix






Berko (cheese cake aux fruits rouges) ****

Un cheese cake très, très, très crémeux, au bon goût de petit suisse (en version "40% de m.g.") La croûte, bien croquante, a un goût très prononcé de spéculos (hmmm...). Les fruits rouges viennent apporter un peu de fraîcheur dans cet océan de gras. C'est très bon, mais un peu écoeurant sur les bords, et sincèrement, la gelée (gélatine ??) sur les fruits, ça n'est pas très glam.
Une fois de plus, vous constatez que j'ai complètement craqué la photo (pas douée décidément).
23, rue Rambuteau, 75 004, Métro Rambuteau



Des Gâteaux et du Pain
(cheese cake au pamplemousse confit) ****

De loin, le gâteau le moins "écoeurant" du benchmark. (preuve : dégusté jusqu'à la dernière miette) La solution : l'amertume du pamplemousse confit, qui sauve notre palais du gras de l'appareil. Tout est délicieux : l' odeur d'agrumes, le sablé breton bien sucré et craquant, la fine gelée de pamplemousse posée sur le biscuit, la mousse de cream cheese. Seul hic, les morceaux de pamplemousse confits sont un peu gros et l'amertume finit par être trop forte.63, boulevard Pasteur, 75 015, Métro Pasteur





Boulangerie Bertrand Richard (gâteau au fromage blanc) ****

J'en faisais mes déjeuners d'étudiante. Une texture vraiment agréable, à la fois aérienne, et qui crisse légèrement sous le palais ("C'est exactement le käsekuchen de ma corres' allemande" ajoute Marie-Luce). Un petit arôme malté, voire de rhum brun si on a de l'imagination, accompagne le goût frais de fromage blanc. En revanche, la fine couche biscuitée (une génoise ?) très molle, n'apporte pas grand chose au gâteau ("Mais si ! Elle rééquilibre le gâteau en sucre" répond ma co-dégustatrice). Une seule solution : testez vous-même pour trancher. ;)
10, rue Lagrange, 75 005, Métro Saint Michel ou Maubert Mutualité



Jean-Paul Hévin (gâteau au fromage blanc "Mazaltov")

Un gâteau aux dimensions gourmandes, très "léger" (texture + utilisation de fromage blanc à 0%) et aérien. Un parfum vraiment délicieux d'agrumes. Cependant, la texture est un peu sèche et la croûte en pâte sablée, molle, n'apporte rien non plus.
231, rue Saint Honoré, 75 001, Métro Concorde







Prima Verde (cheese cake) ***

Un très bon plan indiqué par Marie-Luce. Crémeux et dense, il a un petit goût très agréable de citron, et une croûte (hélas détrempée) qui fleure bon le spéculos. Ce gâteau, plutôt aplati, est de plus très bien dimensionné pour éviter l'écoeurement qui guette à chaque test de cheese cake...
27, rue Cambacérès, 75 008, Métro Miromesnil





Gérard Mulot (Gâteau au fromage blanc), 3,40€, ***

Un bon gâteau, qui présente une texture agréable (il crisse légèrement sous la dent, est à la fois aérien et un peu "tassé"). Cela étant, il manque un peu de goût (les raisins secs macérés dans le rhum sont absolument délicieux, mais il n'y en a pas assez !!!). La pâte sablée est assez croquante, mais rend l'ensemble un peu trop "étouffe-chrétien".76 rue de Seine, 75 006, Métro Mabillon







Schwartz Deli (cheese cake) ***
Un cheese cake qui est passé à côté de quelque chose : un biscuit vraiment top, au bon goût de beurre et de spéculos, bien croquant. Et puis au dessus, 2 couches : l'une aérienne, vanillée, relativement agréable, mais la seconde, au dessus... Un goût très, très, très, très, très, très (troooop) crémeux, qui devient vite désagréable.16 rue des écouffes, 75 004, Métro Saint Paul





Thé Cool (gâteau au fromage blanc) ***

Une part généreuse et bien gonflée (400g... et encore, la dernière fois, ma part pesait... 800 g !), avec un petit parfum acide de citron, qui se fait un peu fade sur la fin (non, je n'ai pas pu finir...). Une texture fondante et moelleuse, assez aérée. C'est bon, mais pas extraordinaire non plus. Chose assez surprenante : Thé Cool conseille de servir son gâteau réchauffé quelques instants au micro-onde.
10 rue Jean Bologne, 75 016, Métro Passy ou La Muette(Non, le gâteau n'est pas tombé du quatrième étage sur la photo : je l'ai acheté sortant du four, et il s'est disloqué lors de sa découpe)



Sadaharu Aoki (cheese cake) ***Un cheese cake intéressant, avec une bonne texture, ni trop dense, ni trop mousseuse, plus un goût de citron très fin. Malheureusement, la pâte sablée et des petits morceaux de streusel sont ramollos, et l'ensemble est vraiment gras.35, rue de Vaugirard, 75 006, Métro Rennes

Petit potin sans aucun rapport ou presque: la femme de Sadaharu Aoki est la Claire Chazal japonaise






Sascha Finkelsztajn (vatrouchka) ***

Réservé au mono-maniaques de vanille. Une texture à la fois dense et légère, qui fond bien au palais. En revanche, de la vanille, rien que de la vanille, on ne sent rien d'autre, c'est un peu too much.
Pas de biscuit en dessous, juste une génoise fine et molle qui ne sert absolument à rien, une fois encore.27, rue des Rosiers, 75 004, Métro Saint Paul





Starbucks (cheese cake à la framboise) **


Le gâteau était servi très froid, donc autant vous dire que point de vue aromatique, c'était aussi plat que l'encéphalogramme de Sarah Marshall (j'avais même du mal à sentir la framboise pour vous dire). La croûte est complètement détrempée et vraiment trop salée. Très crémeux, collant, pâteux, dense, et un peu acide. Passez votre chemin.
Partout dans Paris ...





Chez Marianne (vatrouchka) *

Imaginez simplement le vatrouchka de Sascha Finkelsztajn qui aurait capté les odeurs et arômes d'une piperade (oui, une piperade...). Voilà. J'ai stoppé à la première bouchée.




Je me permets de montrer également la carte de visite de cet établissement, qui fonde apparemment sa notoriété sur autre chose que des vatrouchkas.











22 commentaires:

  1. Bonjour Louise,
    bravo pour ce magnifique inventaire ! Et les critiques sont constructives, on sent que tu sais de quoi tu parles !
    Pour les fiadones, y'aurait la Boulangerie Pâtisserie GHISONI MARIOTTI rue de Laborde dans le 8ème (trouvée sur Google), mais je ne sais pas ce que ça vaut.
    Remarque : J'aurais mis 1/2 étoile de plus à Marianne pour la vente de cheese cake au kilo...

    RépondreSupprimer
  2. Pour l'inconditionnel du cheesecake que je suis...c'est juste cruel de voir toutes ces photos de gâteau fondant!!!...je bavouille devant mon écran! XD Huuuum celui au pamplemousse confis....ouh lalala miam miam!

    RépondreSupprimer
  3. D'un coup je perdrais moinds de temps a trouver un bon cheesecake à Paris....Merci bcp

    RépondreSupprimer
  4. Merci bcp pour ce raid car j'adore le cheesecake et je ne connaissais pas les bonnes adresses. J'étais justement hier chez Des gâteaux et du pain mais pas assez faim pour goûter leur cheesecake. Si je suis votre palmares, j'irai peut-être ailleurs sachant que j'aime les cheesecakes moelleux, pas les crémeux : donc Bertrand Richard me tente bien

    RépondreSupprimer
  5. splendide !
    moi je conseille à tous les fans de cheesecake celui de l'arobase café dans le 13e au metro bibli francois mitterand. un régal !
    je vais faire un tour dans le marais cet aprem, cette page va m'être bien utilise !
    je parle moi aussi de cheesecakes sur mon blog : http://backspacecentury.blogspot.com

    RépondreSupprimer
  6. merci pour ce billet très intéressant ! j'ai gouté quelques uns des cheesecakes que vous avez testés (S. aoki, berko, sasha F, des gateaux et du pain, JP Hévin, starbucks).. j'ai été très déçue par celui de chez berko (immonde, que du gras et du sucre, gout chimique, une pale copie des bons cheesecakes made in usa) et de chez des G et du Pain, que j'ai touvé trop gras et pas très fin.. il faut dire que j'attendais beaucoup d'une ancienne élève de P. Hermé.. j'avais envie de tester celui de S. Secco, mais il a l'air aussi assez gras sur votre photo (la pate en particulier), c bizarre j'avais entendu dire que S. secco faisait des patisseries plutôt légères, en particulier son cheesecake au fromage blanc 0%.. pour l'instant, je n'ai pas réussi à trouver un cheesecake qui soit à la fois savoureux sans être trop gras (ce sont soit des gateaux au fromage blanc un peu fade du type JP Hévin, soit des patisseries dont l'appareil au cream cheese/kiri/mascarpone est trop lourd. J'ai dernièrement testé le cheesecake Satine de P. Hermé (cream cheese, pate sablée, marmelade passion/orange), c'était bon, fin, mais encore un peu trop gras à mon gout. Je vais prochainement tester son cheesecake ispahan (cream cheese, pate sablée, rose, framboise, letchis) qui sera commercialisé entre mi février et mi mars.

    RépondreSupprimer
  7. C'est sûr, c'est dur de trouver un cheese cake qui ne soit pas gras ...

    Par ailleurs, le cheese cake de S. Secco ci-dessus est bien LE cheese cake au fromage blanc allégé.

    J'attends avec impatience vos impressions sur le cheese cake Ispahan ;)

    RépondreSupprimer
  8. Merci Louise ! Quel régal !
    Celui de chez Thé Cool est sensé être light en calories, ce qui compense (en théorie) son poids dans l'assiette... Ca c'est pour s'alléger d'un peu de culpabilité.
    Moi aussi je guette la prochaine version du cheesecake de P. Hermé...

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour!
    Bravo pour cet intéressant comparatif!
    Je vous conseille vivement les cheese cake de Cococook dans le 3ème... Ce n'est pas très loin de rose bakery et ils en ont des délicieux... Mon préféré est celui à la grenadine... Mmmm!

    RépondreSupprimer
  10. de retour après mon message du 15 février, j'ai testé le cheesecake de S Secco (l'appareil avait une consistance bizarre, ca ressemblait à un yaourt au citron un peu + solide et la pate était très salée et assez grasse); celui du schwhartz deli (parfumé au cornichon !! le cuistot a du utiliser la même spatule que celle des bocaux à pickles), sinon la croute était bien croustillante, mais l'appareil trop crémeux et le coulis de fruits rouges industriel ; celui de cococook au potiron/muscade (grosse déception : biscuit détrempé, absence de saveurs).. jusqu'à maintenant je n'ai pas trouvé sur paris de bons cheesecakes "basiques" en vente à emporter(bon biscuit bien croustillant pas trop gras et appareil crémeux sans être trop lourd et sans gout chimique), autant les faire soi même.. il faudrait aussi faire un testing des cheesecake de restaurants, apparemment l'offre est + diversifiée.. sinon, pour les cheesecakes revisités ou + sophistiqués, il y a plus de choix ches les bons patissiers comme P. Hermé (sa version ispahan est réussie, délicate et savoureuse, même si je m'attendais à mieux)..

    RépondreSupprimer
  11. Pour le fiadone, il y a aussi la boutique de produits corses U Spuntinu, rue des Mathurins dans le 9ème. Je précise que je ne l'ai jamais goûté mais j'adore leurs canistrelli.

    RépondreSupprimer
  12. Je connais une très bonne adresse pour le fiadone: Hall 1900, rue rambuteau.
    C'est un resto corse qui propose une très bonne carte de desserts dont le fameux fiadone, à tomber par terre!

    RépondreSupprimer
  13. Avez-vous gouté le cheesecake du Paradis du fruit?
    Je le trouve vraiment pas mal!!
    Fuyez celui du JetLag, qui n'a rien de "real american", comme ils osent marquer.

    RépondreSupprimer
  14. J'aime beaucoup le cheescake de chez Sadaharu Aoki, il faut chercher le biscuit mais c'est très fin.
    Avez-vous gouter le cheesacake que l'on sert au Delyan, beaucoup plus "roots"mais également plus généreux que Sadaharu Aoki ?
    Je sais que ce n'est pas eux qui le font, cependant peut-etre que quelqu'un sait qui est à l'origine de leur cake ?

    RépondreSupprimer
  15. Bonjour,

    Il faudrait que vous alliez tester le cheesecake chez DELYAN, 8 rue St Martin, pas loin de l'hôtel de ville et de châtelet! tout simplement un délice!!!!!!!!!!!!! le cheesecake est gigantesque, copieux, et je le trouve "léger"! bon c sur on ne mange plus rien après lol!

    Merci pour toutes ces adresses

    RépondreSupprimer
  16. Sinon il y a encore le cheesecake de l'E7, (façon hôtel de Sers), mais je suis pas si convaincue..
    voir aussi: http://www.silencio.fr/?p=995

    RépondreSupprimer
  17. mangé un bon cheesecake (pâte à base de canisterlli à l'anis) hier soir, à l'Alivi, restaurant corse, 24 rue du Roi de Sicile, 75004.

    RépondreSupprimer
  18. Je vous conseille vivement d'essayer le cheesecake à la mangue du traiteur thailandais des galeries Lafayette Gourmet. Il est excellent.

    RépondreSupprimer
  19. Personnellement je n'ai même pas pu finir celui d'Angelina tellement je l'ai trouvé mauvais...comme quoi, c'est une question de goût!

    RépondreSupprimer
  20. Alors je serais d'accords avec Yo sur pour le coup. J'ai pris le Saori une fois, et j'ai trouvé cela tellement écœurant que je ne l'ai même pas fini. En fait, je n'en ai même pas mangé la moitié. Pour le prix, une vaste déception...

    RépondreSupprimer
  21. Moi personnellement je l'ai trouvé terrible le cheesecake de Jean Paul Hévin,je n'ai pas fait attention à la pâte sablée,et je pense que ça serait bizarre si elle était croquante,tant j'ai trouvé l'ensemble harmonieux.

    RépondreSupprimer