mercredi 3 mars 2010

J'ai testé... les pâtisseries au brunch du Lutetia

Bientôt le week-end... Bientôt le brunch dominical (dans 3 jours)...
Le problème avec le brunch, c'est que les desserts sont souvent décevants : ramollos, pas pur beurre, encore congelés, ...

Un très joli saint-honoré et un riz au lait confiture de myrtilles au Lutetia

Or, j'ai trouvé dimanche dernier un brunch où les pâtisseries sont prises très au sérieux: Le Lutetia (chef pâtissier: Dominique Costa).

Etaient vraiment excellents :

- Les tartelettes au choco :


- Le riz au lait, sur un lit de confiture de myrtilles (voir photo supra)
- Le saint-honoré (crème chantilly divine, en revanche je n'ai pas réussi à discerner le parfum des choux... alcool ? prune ?)
- Le baba - mention spéciale pour ce gâteau, avec ses petits raisins secs délicieux et une belle présentation :

- Les croissants (il ne me restait plus de place pour goûter les pains au choco, désolée) :


- Les éclairs au chocolat :


- La crème brûlée, pas mal (en même temps, c'est dur de rater une crème brûlée) :



Les pâtisseries mis à part, voici les autres éléments sur ce brunch :

- service accueillant (on nous a offert le champagne, parce que c'était le centenaire du Lutetia !), parfois un peu stressé, mais présent quand il le faut
- buffet salé hyper bon, mais peu de choix
- fromages excellents (ils ne viendraient pas de chez Marie Quatrehomme qui tient boutique juste à côté ??)
- pains dé-li-cieux (viendraient-ils de chez Poujauran ?)

- Un "bar à laits" en libre service assez original : lait ribot, lait de chèvre, lait de noisette, lait de soja, etc.
- Toilettes propres mais indignes d'un palace (au premier étage)
- Un peu sombre

Mais si vous aimez les pâtisseries, c'est certain, vous apprécierez l'endroit !

48€ / personne
Le Lutetia, 45, bd Raspail, Métro Sèvres Babylone

11 commentaires:

  1. "dur de rater une crème brulée"???? c'est un des desserts les plus diffciles à trouver BIEN réalisé à Paris! il est à presque TOUTE les cartes des bistrots pour un résultat généralement lamentable... il y a ceux qui te la servent GLACEE, ceux qui te la servent CHAUDE, celle ou elle est pleine de flotte, celle pas assez caramélisée, ou trop...bref, la crème brulée, c'est très dur à bien réaliser...
    Isabelle

    RépondreSupprimer
  2. Chère Isabelle,

    Peut-être ai-je parlé trop vite, je te propose dans ce cas de réaliser avec moi un raid sur les crèmes brûlées à Paris.

    N'hésite pas à m'indiquer tes coordonnées pour qu'on puisse l'organiser au plus vite.

    Louise

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Louise, j'aime beaucoup ton blog.
    D'après ton commentaire précédent, tu proposes aussi aux lecteurs de participer aux raids... Je suis une grande fan de pâtisserie aussi !

    Si tu dis oui, je suis in pour un prochain raid.

    Coralie

    RépondreSupprimer
  4. Au fait, pas pour faire ma maline mais j'ai remarqué que tu utilises souvent le mot 'benchmark' dans un sens qui me semble etre celui de 'banc d'essai', or benchmark signifie plutot 'point de réfèrement', bref, je disais ça comme ça, en passant... :-)

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Sigrid,

    Certes, "point de référence" est l'une des acceptions du terme "benchmark". Toutefois, ce mot a plusieurs sens, parmi lesquels celui d'"analyse comparative".

    Cette signification est fréquemment utilisée dans le marketing ou la stratégie, domaines dans lesquels j'ai travaillé.

    A bientôt sur Raids Pâtisseries !
    Louise

    RépondreSupprimer
  6. Mh, ca a l'air top en effet. C'est à côté de chez moi, je vais y aller une prochaine fois.

    RépondreSupprimer
  7. Je crois en effet que les fromages viennent de QuatreHomme, my favorite fromager. je suis certaine une de ses meilleures clientes ;=) et en plus, elle est super sympa, abordable, gentille, prête à tout partager. Je l'aime bien quoi, tu auras compris.

    Je te confirme aussi que le pain vient de Poujauran, j'ai eu la confirmation vendredi.

    Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Louise,
    Beh très bien, en fait j'avais demandé lumières à mon mari économiste, mais bien entendu le marketing c'est pas son truc, bref j'ai appris quelque chose de nouveau aujourd'hui ;-)

    RépondreSupprimer
  9. Coucou Louise,
    Tu m'as donnée envie d'être dimanche midi.
    Et quel blog....
    Juste une petite question, ton petit endroit "brunch" favori, ce serait lequel?
    Emmanuel

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour Emmanuel, pour le moment, je trouve que le Lutetia offre le meilleur rapport pâtisseries/prix :)

    Je ne manquerai pas de reporter d'autres brunchs intéressants. En attendant, il y a le blog de "Bliss" sur le sujet http://blissinthecity.fr/category/city-guide-parisien/bruncher-a-paris/

    RépondreSupprimer
  11. DIMANCHE DERNIER (2/1/11) brunch au LUTETIA : 1/2 H d'attente ds l'escalier pour attendre l'ouverture d'une salle !
    Personnel DEBORDE ; attente de renouvellement du buffet , manque d'assiettes ,de couverts etc........peu de choix ds les plats (ceci dit excellents )et déception totale pour le centenaire de cet établissement et pas une bonne pub !!

    RépondreSupprimer