mardi 6 avril 2010

L'heure du thé au Bristol: divin

Hier après-midi, virée gourmande au Bristol.



Confortablement installés dans un sofa (le cadre est absolument magnifique), nous avons commandé deux parts de cake (pour moi) et un assortiment de petits fours pour Christophe, qui, il faut le préciser, n'apprécie guère les pâtisseries. Merci Chrichri pour ce beau dévouement.

La gargantuesque assiette de petits fours

L'assortiment de petits fours était composé de :
  • 4 tartelettes framboises: pâte sucrée bien cuite et croquante, framboises bien mûres et parfumées (même si cela n'est pas vraiment de saison...)
  • 4 tartelettes citron: la garniture était un peu trop crémeuse
  • 4 macarons à la pistache: ils étaient garnis d'une pâte d'amande exquise à la pistache
  • 4 choux à la crème: bien croquants grâce aux petits morceaux de sucre. Garnis de crème mousseline, d'un goût vanillé exceptionnel
  • 4 financiers à la noisette: fondants et croquant, parsemés de noisettes torréfiées, et délicatement décorés de feuille d'or
Les cakes étaient tout aussi fins :
  • Cake aux fruits confits: assez moyen sur la texture, mais le goût des fruits explose littéralement en bouche (figues, bigarreaux,...). Divin.
  • Cake à la banane: gourmand, bien moelleux, la texture est fine, et la saveur de banane prononcée

Chapeau bas à Laurent Jeannin, le chef d'orchestre de ce goûter sans fausse note.

Nous avons accompagné ces douceurs par un délicieux thé sencha du Japon (appréciable, à l'heure où l'on ne voit plus que du thé vert de Chine), qui avait un petit goût de matcha.

Le service est efficace et discret.

Thés à 8€
Formule thé + pâtisserie 17€
Plateau de petits fours : 20€
Le Bristol, 112, rue du Faubourg Saint Honoré, 75 008, Métro Saint Philippe du Roule

2 commentaires:

  1. Bonjour,
    Je suis tombée sur cette page de votre blog par hasard, et ai été frappée par l'élégance de ces petites pâtisseries... c'est plus qu'un miam !

    Malheureusement, le Bristol n'est pas présent dans mon pays: en revanche j'ai appris, après quelques recherches, qu'un ex-chef pâtissier assure un salon de thé dans un hôtel à Tokyo. Ça m'incite, on est le weekend d'ailleurs.

    Et merci à vous d'avoir voulu partager les coulisses du Bristol si renommé!

    RépondreSupprimer
  2. Louise, vous devez faire trembler les pâtissiers de la capitale :) :)

    Bonjour Louise, je crois que je ne vous ai pas saluée depuis que je commente (depuis tout à l'heure donc)

    Toutes ces infos me donnent envie quand même de monter de temps en temps juste pour un salon de thé...

    RépondreSupprimer