samedi 30 janvier 2010

Très bientôt, les meilleurs cheese cakes de Paris


Gâteaux au fromage blanc, cheese cakes, vatrouchkas, fiadones... Le benchmark bientôt en ligne ! Par ailleurs, si vous avez des adresses de référence en la matière, n'hésitez pas, je veux bien me sacrifier et y aller :) (oui, je sauverai vos bonnes résolutions 2010)

vendredi 22 janvier 2010

Goûter autrichien au Stübli : la déception

Aujourd'hui, j'ai envie de bons gros gâteaux. J'appelle Céline pour localiser notre séance de papotage hebdomadaire dans un lieu approprié. Enfin, approprié, c'est ce que je pensais.

Rendez-vous donc au Stübli, minuscule antre germano-autrichien en plein Paris. Pour ça, nous ne nous étions pas trompées d'adresse: déco folklo-cheap-kitsch + des "Achh sooooooo" à la table d'à côté. Mais aussi " + vitrine sucrée et appétissante", ce qui n'est pas un mauvais point.

Nous avons pris un apfelstrudel, un biscuit roulé au citron, et une tarte-crumble pomme-rhubarbe, recommandée par le vendeur.

Pour être honnête, les gâteaux m'ont vraiment contrariée.

L'apfelstrudel, servi chaud comme il faut avec une délicieuse chantilly, m'a laissée perplexe : ramollo et fade.


Le biscuit roulé au citron collait désagréablement au palais et manquait de fondant.

Enfin, heureusement, la tarte à la rhubarbe a sauvé notre goûter, par son croquant et son goût rafraîchissant. En revanche, on ne peut pas dire que c'était un plaisir des yeux...

Louons néanmoins les petits diamants servis avec le thé : craquants et moelleux à l'intérieur, parfumés à la fleur d'oranger, ils étaient tout simplement excellents.

Enfin, comme on dit, mieux vaut le bar PMU du coin avec une excellente copine, qu'un thé au Bristol avec votre pire ennemi (comprenez : belle-mère, boss, sosie de Michel Blanc rencontré sur Meetic, etc.).

Le Stübli,
11, rue Poncelet, 75 017, Métro Ternes
Gâteaux : 5€ environ
Thés : entre 4€ et 5€ environ

vendredi 15 janvier 2010

Un après-midi au café Verlet

Un sympathique endroit, chaleureux et plein de patine, que le Café Verlet, par ailleurs surnommé le "Mariage Frères" du café.

C'est petit, un peu bruyant et ça réunit autant les cadres que les fashionistas et les seniors. Côté déco, c'est le total look "échoppe 19ème siècle".

Promis, j'arrête les photos horribles avec mon téléphone portable
et je prends mon appareil la prochaine fois
(bonne résolution pour 2010...)


Pour celles et ceux qui n'aiment pas le café - et j'en fait partie - rassurez-vous, les thés sont tout aussi exceptionnels.

Nous avons donc commandé des thés (le mien: un thé vert excellent qui valait nettement un Mariage), d'ailleurs accompagnés de fins napolitains de chocolat au grué signés Jean-Paul Hévin.

En gourmandes, nous avons aussi pris quelques douceurs (tarte chiboust aux pommes caramélisées et au Calvados, et tarte au poire). C'était un peu ramollo, honnêtement, mais le goût y était.

Ci-dessus, un thé vert vraiment excellent

Côté service, c'était correct, sans plus. En revanche, les personnes dédiées à la vente de café en vrac (ça peut être une idée cadeau pour les caféinomanes et ça change du sempiternel Nespresso) étaient très accueillantes.

A conseiller, donc !

Café Verlet
256, rue Saint Honoré Métro Palais Royal Musée du Louvre
Cafés de dégustation : environ 3€
Thés: 4,80€
Pâtisseries: 5€

vendredi 8 janvier 2010

Où trouver la meilleure galette de Paris ? (2)

Ce n'était pas un raid, mais un véritable "marathon galettes".

15 parts de galettes testées en 20 jours, sans compter celles que j'ai faites et celles que je ne présente pas ci-dessous - Régis Chocolatier, Michel Rostang, Picard... Promis, cette semaine, je me mets à la diète.

J'ai désespéré pendant 19 jours de trouver la galette parfaite, équilibrée, riche en goût, et bien feuilletée... je pensais la trouver chez Raoul Maeder, mais celle-ci était parfaite à un détail près. Au vingtième jour (cet après-midi), je me suis décidée à aller chez Pierre Hermé. Et voilà, ça y est.

Voici le bilan, les notes allant de 2 à 5 étoiles (j'ai essayé de tenir compte de la qualité du feuilletage; de la richesse, du parfum, et de la texture de la frangipane)

Les galettes natures :

1. Raoul Maeder **** (4,70€)
2. Dalloyau **** (5,50€)
3. Ladurée **** (11€ pour 2 personnes)
4. Le Boulanger de Monge *** (3,15€)
5. Stoehrer *** (4,50€)
6. Vacavant ("meilleure galette" de Paris 2008) *** (3,20€)
7. Jacky Milcent ("meilleure galette de Paris 2006") *** 3€
8. Gérard Yevres *** ("meilleure galette de Paris 2010") (2,50€)
9. Regis Colin*** ("meilleure galette de Paris 2004") (3€)
10. Carl Marletti ** (5€)

Les galettes "fantaisies"

1. Pierre Hermé, au praliné ***** (6,10€)
2. Jean-Paul Hévin, au chocolat et perles de yuzu **** (6,20€)
3. Gérard Mulot, galette Melchior **** (3,50€)
4. Poilâne, aux noisettes **** (10,25€ pour 2 personnes)
5. La Maison du Chocolat, galette à la ganache ** (5,50€)

Le détail de la dégustation, en commençant par le grand winner de mon benchmark :

Pierre Hermé *****, galette au praliné











Pierre Hermé signe là une galette redoutable, terriblement gourmande : pâte à la fois feuilletée et fondante, praliné fort en goût, à la fois croquant et croustillant,... Tout un programme en bouche. Évidemment, il faut aimer le praliné.
72, rue Bonaparte, 75 006, Métro Saint Sulpice

Raoul Maeder **** (sur la photo, au milieu entre les galettes de Carl Marletti et de la pâtisserie Vacavant)
Je passerais la journée à humer cette galette aux parfums affirmés. La couche de frangipane, généreuse, a un bon goût de rhum. La pâte feuilletée n'est pas moins goûteuse. Seul regret : pas assez cuite en dessous. Le must : j'ai pu acheter la galette sortant du four...
158, bd Berthier, 75 017, Métro Pereire


Dalloyau **** (sur la photo à côté de la galette au chocolat de Jean-Paul Hévin)
Une bonne odeur d'amande et de beurre, miam. Une frangipane à la texture très fine, très agréable, et en quantité gourmande :)
Au Lafayette Gourmet, 75 009, Métro Chaussée d'Antin Lafayette




Ladurée ****
Une galette riche en frangipane, au bon goût d'amande amère. Une pâte feuilletée très feuilletée... comme on les aime !
75, av. des Champs Elysées, 75 008, Métro Franklin Roosevelt










Jean-Paul Hévin **** (galette au cacao et perles de yuzu)
Une galette des rois audacieuse dédiée aux amateurs de cacao et aux originaux. Une fine croûte de cacao revêt la galette, ce qui lui assure un croustillant sympathique. Une frangipane pas trop sucrée, très très cacaotée, avec des perles de yuzu qui viennent apporter une fraîcheur bienvenue.
Au Lafayette Gourmet, 75 009, Métro Chaussée d'Antin Lafayette




Gérard Mulot **** (galette Melchior aux fruits secs)
Très bonne odeur de pistache. Goût sympathique d'amandes et de noisettes torréfiées, et en prime un croquant réjouissant et délicieux.
76, rue de Seine, 75 006, Métro Odéon





Poilâne **** (galette à la noisette)
mmm... ça sent bon le beurre mmm... feuilletage au top mmm... ce bon goût de noisette ... On frôle la galette idéale, mais dommage la garniture est un peu mince...
8 rue du Cherche-Midi, 75 006, Métro Sèvres Babylone





Le Boulanger de Monge ***
Bonne odeur beurrée, pâte feuilletée vraiment terrible et bien cuite (j'adore ça). La frangipane est en revanche un peu trop discrète, au goût et en quantité ...
123, rue Monge, 75 005, Métro Censier Daubenton




Stohrer *** (sur la photo au dessus des galettes de Gérard Yevres et Régis Colin)
Une galette à la jolie couleur sombre mais le feuilletage est quelconque et un peu trop salé. En revanche, la frangipane a en bouche une texture très fine et un goût vanillé agréable.
51, rue Montorgueil, 75002, Métro Sentier ou Etienne Marcel


Vacavant ***
Il faut aller loin (avenue d'Italie, pas vraiment le coin le plus pittoresque de Paris) pour dénicher cette pâtisserie qui ne paie pas de mine. Pourtant, cette galette est bien équilibrée et s'est laissée manger avant même que je ne m'en rende compte.
117 avenue d'Italie, 75 013, Métro Tolbiac


Gérard Yevres *** (sur la même photo que Stohrer)
Un feuilletage à la texture sympathique et une frangipane au bon goût de vanille.
28 Boulevard Beaumarchais, Métro Bastille

Régis Colin *** (idem)
Une galette au goût bien équilibré, mais pour un premier prix du croissant de Paris, j'en attendais plus de la pâte feuilletée
53 rue Montmartre, Métro Les Halles ou Sentier


Jacky Milcent ***
Une frangipane honorable, bien équilibrée et au parfum d'amande amère.
52, rue du Bac, Métro Rue du Bac





Carl Marletti **
Cette galette avait pourtant tout pour réussir. Une bonne odeur beurrée, une forme carré sympa qui change, un grand pâtissier derrière... Hélas, la pâte feuilletée, pourtant bonne, est là en trop trop trop grande quantité, au contraire de la frangipane. Effet étouffe-chrétien immédiat.
51, rue Censier, 75 005, Métro Censier Daubenton


La Maison du Chocolat ** (galette à la ganache)
On m'en avait dit trop de bien, ou bien je m'en faisais des mégas films parce que Gilles Marchal fait partie de la crème des pâtissiers. Bref, j'ai été très déçue. Malgré une odeur cacaotée alléchante, j'ai eu l'impression de manger un "goûter Prince de Lu" (excusez la violence de l'image). De plus, la galette est en fait coupée en deux dans la largeur pour être garnie de ganache, et esthétiquement parlant, ça n'est pas très réussi.
120, avenue Victor Hugo, 75 116, Métro Victor Hugo

Et vous, quelle est pour vous la meilleure galette de Paris ? :)


Rajouté le 28 janvier 2010 :
Suite au commentaire de Marie-Luce (merci !), voici une nouvelle très bonne adresse :

Stéphane Louvard entre *** et **** (2,80€)
La texture de la pâte feuilletée est effectivement exceptionnelle . La frangipane est idéalement parfumée, en revanche, elle est un peu juste en quantité! (parce que, en face, il y a des gourmands !). De plus, point de vue olfactif, c'est un peu "neutre".
43, rue de Miromesnil, 75 008, Métro Miromesnil

mercredi 6 janvier 2010

Où trouver la meilleure galette de Paris ?

Le benchmark prochainement en ligne...

En attendant, ne ratez pas la vente de galettes réalisées par des grands chefs au profit d'une association: ça se passe ce samedi 9 janvier à 9h, place St Germain des Prés !!

Les chefs participant, entre autres, à l'opération: Pierre Hermé, Michel Rostang, Michel Roth, Yannick Alleno, ... miam