vendredi 19 mars 2010

Prochainement ... les meilleurs flans pâtissiers de Paris

Généralement, les flans pâtissiers divisent : soit on adore, soit on ne comprend pas l'intérêt de ce gâteau roboratif.


Bref, à destination des amateurs qui voudraient avoir un avis complémentaire à celui du figaroscope, Anne-Valérie et moi avons déjà testé 11 spécimens.

Vous pouvez encore indiquer vos bonnes adresses en la matière, je les intégrerai au banc d'essai !

mardi 16 mars 2010

La Jacobine : merci pour le chocolat...

Sur la toile, les éloges ne manquent pas à propos du salon de thé "la Jacobine". Le temps est venu de rétablir toute la vérité gustative au sujet de cet établissement, jusque là préservé de la critique.

Le soi-disant fameux chocolat aztèque

Allons droit au but. Si tout le monde parle de cette adresse, c'est pour son "chocolat aztèque", la spécialité de la maison.

Amateur de chocolats chauds, passe ton chemin.

Sur le plan gustatif, ce chocolat est très étrange : littéralement salé, il a un arrière-goût rance qui fait penser à ... de l'huile (si-si, vous savez, le goût du gâteau au yaourt fait avec de l'huile). Esthétiquement parlant, ça n'est pas mieux: un voile très foncé et peu ragoûtant surnage, et ça n'a rien a voir avec la peau qui se forme habituellement à la surface des vrais chocolats chauds.

Le serveur n'a pas voulu dire quels ingrédients entraient dans la recette. C'est peut-être mieux, effectivement, de ne pas savoir.

Malheureusement, des miasmes de soupe à l'oignon sont venus troubler le plaisir, somme toute relatif de la dégustation. En effet, le salon de thé propose aussi une offre de petite restauration.

La pâtisserie que j'ai goûtée (tarte tatin) était en revanche assez bonne : texture fine mais pâte détrempée et goût de caramel discret.

Quant à Céline, elle a attendu très, très, ... trooop longtemps sa crêpe "caramel au beurre salé" (pas mal, malgré l'effet de halo négatif lié au service). Donc autant vous dire que je n'ai pas pu photographier la crêpe intacte ;)


La déco, très kitsch, pourrait se résumer à "la Révolution Française pour les neuneu".

La Jacobine est située dans le très touristique passage Saint André des Arts: on comprend mieux pourquoi cette maison survit à tant de médiocrité.

59, rue Saint André des Arts, Métro Odéon
Pâtisseries à 8,50€, chocolat aztèque à 5,80€, crêpes sucrées à 6,50€ env.

mercredi 3 mars 2010

J'ai testé... les pâtisseries au brunch du Lutetia

Bientôt le week-end... Bientôt le brunch dominical (dans 3 jours)...
Le problème avec le brunch, c'est que les desserts sont souvent décevants : ramollos, pas pur beurre, encore congelés, ...

Un très joli saint-honoré et un riz au lait confiture de myrtilles au Lutetia

Or, j'ai trouvé dimanche dernier un brunch où les pâtisseries sont prises très au sérieux: Le Lutetia (chef pâtissier: Dominique Costa).

Etaient vraiment excellents :

- Les tartelettes au choco :


- Le riz au lait, sur un lit de confiture de myrtilles (voir photo supra)
- Le saint-honoré (crème chantilly divine, en revanche je n'ai pas réussi à discerner le parfum des choux... alcool ? prune ?)
- Le baba - mention spéciale pour ce gâteau, avec ses petits raisins secs délicieux et une belle présentation :

- Les croissants (il ne me restait plus de place pour goûter les pains au choco, désolée) :


- Les éclairs au chocolat :


- La crème brûlée, pas mal (en même temps, c'est dur de rater une crème brûlée) :



Les pâtisseries mis à part, voici les autres éléments sur ce brunch :

- service accueillant (on nous a offert le champagne, parce que c'était le centenaire du Lutetia !), parfois un peu stressé, mais présent quand il le faut
- buffet salé hyper bon, mais peu de choix
- fromages excellents (ils ne viendraient pas de chez Marie Quatrehomme qui tient boutique juste à côté ??)
- pains dé-li-cieux (viendraient-ils de chez Poujauran ?)

- Un "bar à laits" en libre service assez original : lait ribot, lait de chèvre, lait de noisette, lait de soja, etc.
- Toilettes propres mais indignes d'un palace (au premier étage)
- Un peu sombre

Mais si vous aimez les pâtisseries, c'est certain, vous apprécierez l'endroit !

48€ / personne
Le Lutetia, 45, bd Raspail, Métro Sèvres Babylone

lundi 1 mars 2010

Et le meilleur cake de Paris est ...

Hé bien, la béatitude a été trouvée en matière de cake : elle se nomme Pierre Hermé (et pourtant, ça n'était pas couru d'avance !).

Ceci n'est pas un cake de Pierre Hermé (Régis)