mardi 20 décembre 2011

Où acheter sa bûche de Noël ?

Sans prétendre avoir dégusté toutes les bûches de Noël de la capitale, Coralie K. , Christelle. S. et moi avons testé quelques uns de ces gâteaux en format individuel.

La bûche de Sébastien Dégardin, classée en 2ème position

Voici le point sur les bûches testées :

1. Christophe Felder Bûche à la clémentine corse IGP *****
2. Sébastien Dégardin Bûche marron-griottes-fruits de la passion  ****
3. Angelo Musa / Affligem Bûche à la bière ****
4. Dalloyau - Bûche au praliné ****
5. La Maison du Chocolat - Bûche Guayaquil ***
6. Carl Marletti Bûche abricot-nougat ***
7. Lenôtre - Bûche Rubis ***
8. Vandermeersch - bûche à la pistache (en tranche) **
9. Gérard Mulot - Bûchette au Grand Marnier *

1. Bûche à la clémentine corse IGP 3.95€ *****

Cette délicieuse bûche a hélas connu les affres du transport en métro ... Elle n'en est pas moins excellente

Une silhouette toute simple (flocage orange, décoration à l'aide d'un morceau de clémentine confite) qui s'avère une excellente bûche, idéale après un lourd repas.
En effet, après avoir longuement humé un délicat parfum de zeste d'orange, nous avons goûté un gâteau moelleux et au bon goût de clémentine (c'est frais et légèrement amer). Une génoise bien épaisse renferme une délicieuse crème brûlée ainsi qu'une mousse parfumée au Grand Marnier.

Ce que l'on peut lui reprocher, mais c'est minime : le socle en pâte sablée légèrement détrempé et la pastille "christophefelder.com" (un simple Christophe Felder" aurait suffit - enlevez simplement l'étiquette avant de servir !)).

133, av des Champs-Elysées
75008 Paris
Métro Charles de Gaulle Etoile


2. Sébastien Dégardin Bûche marron-griottes-fruits de la passion  5.20€ ****


Un coup de coeur pour cette bûchette dodue aux associations de saveurs bien pensées et aux finitions léchées.
En effet, le duo acidulé griotte-fruits de la passion explose en bouche. La crème de marron, le streusel (praliné ?), et la dacquoise à la châtaigne apportent un peu de rondeur.
Le bémol : la crème au fruit de la passion est un peu grasse.


29 boulevard de Reuilly
75012 Paris
Métro Dugommier ou Daumesnil
Ouverture du mardi au dimanche de 8h à 19h


3. Angelo Musa / Affligem bûche à la bière  9.50€ ****

 
Un écrin en chocolat (pas très ragoûtant, je le concède) protège cette étonnante bûche

Une bûche surprenante pour les aventuriers du goût/les amateurs de bières seulement.
Nez : 4 épices
Cette bûche est en apparence très simple : ronde, abricotée (ça, j'aime moyennement), et blonde.
Sur le plan des saveurs, en revanche, c'est nettement plus compliqué : un biscuit spéculos (superbe: corsé et bien croquant) est surmonté d'une mousse à la bière, d'abricots (secs, j'aurais dit) très acidulés, et d'une génoise au goût de clou de girofle. L'ensemble est mousseux et crémeux (avec la touche croquante du biscuit spéculos)

Les bémols: On ne sent pas les pommes confites annoncées, étouffées par les autres parfums.

133, av des Champs-Elysées
75008 Paris
Métro Charles de Gaulle Etoile

4. Dalloyau - bûche praliné 8.20€ ****


Une bûche élégante, floquée et ornée de reliefs en arabesques.
Nez : praliné
Cette bûche remplit parfaitement sa promesse : très mousseuse et très "praliné", elle renferme des éclats croquants d'amandes et de noisettes. La génoise a un goût de turron. Les feuilles de chocolat aux extrémités sont très amères, ce qui calme un peu le palais.

48-52, boulevard Haussmann
75009 Paris
Métro Havre-Caumartin ou Chaussée d'Antin Lafayette

5. La Maison du Chocolat - bûche Guayaquil  7,70€ ***


Un bel aspect, bien net, pour cette bûche au chocolat, ornée d'un mini-mendiant (noisette-amande-pistache).
Nez : cacaoté
Une très bonne génoise est recouverte d'un gâteau fondant au chocolat, d'une mousse au chocolat (goût légèrement épicé), d'une crème brûlée au goût affirmé (crème, jaune d'oeuf), et pour finir d'un nappage au cacao, relativement amer. Quelques éclats de noisette apportent du croquant.
Dans l'ensemble, cette bûche est néanmoins un peu grasse.


120 avenue Victor Hugo
75016 Paris
Métro Victor Hugo

6. Carl Marletti bûche abricot-nougat 5,10€ ***


Une bûche mousseuse et fondante, à l'aspect "rocher à la noisette". Malheureusement, l'alchimie entre les saveurs a du mal à opérer : nougat-abricot (jusque-là tout va bien)-noisettes-chocolat. Bref, trop de saveurs affirmées.
En revanche, les feuilles de grué situées aux extrémités sont vraiment excellentes, très beurrées, cacaotées, croquantes. "Cela change de la traditionnelle feuille de chocolat" approuve également Coralie.

51, rue Censier
75 005 Paris
Métro Censier Daubenton

7. Lenôtre - bûche Rubis 7,60€ ***


Une bûchette simple, mince et délicate, floquée, ornée d'une framboise et d'un mini macaron, et posée sur un biscuit sablé.
Nez : framboise et chocolat blanc
Une crème au chocolat blanc (goût très neutre) repose sur une sorte de biscuit macaron (belle couleur framboise, mais on sent surtout l'amande et le sucre). Le mini macaron et les feuilles de chocolat blanc apportent un peu de texture. On aurait aimé sentir davantage le goût de la framboise. Peu de longueur en bouche.

48 Avenue Victor Hugo
75116 Paris
Métro Victor Hugo

8. Vandermeersch - bûche à la pistache (en tranche)  4,40€ **

Belle couleur verte, trop intense pour être honnête. Beaucoup de mousse, peu de biscuit. Fine couche de praliné, très discrète, quelques éclats de pistache ça et là. Et surtout, un goût terrassant de pistache de synthèse. C'est très sucré.

278, avenue Daumesnil
75 012 Paris
Métro Porte Dorée

9. Gérard Mulot - bûche au Grand Marnier * 5€ environ *



Présentation traditionnelle. La bûchette repose sur un biscuit sablé, mou.
La crème au beurre et le nappage sont très gras. Les feuilles de chocolat blanc également grasses et amères (nous n'avons pas du tout aimé).

Mais surtout, nous avons décidé de rebaptiser cette bûche la "bûche-gruyère". En effet, l'intérieur comporte des "trous", comme vous le voyez sur la photo ci-dessous. Incompréhensible de la part de cette maison récemment classée n°1 en matière de tartes au citron meringuées !


76 rue de Seine
75006 Paris
Métro Odéon

7 commentaires:

  1. la buche n°1 a juste la forme d'une buche, mais pas la couleur!

    RépondreSupprimer
  2. Bon, et bien je reste perplexe.... Entre les photos, les commentaires et les prix, rien ne me tente!!! Je passe mon tour et préfère rester sur un gâteau standard non estampillé bûche!!!

    Bonne fêtes de fin d'années à toutes et à tous...

    RépondreSupprimer
  3. I would love to repose sur un lit comme ca!
    Particularment lit au clementine...
    They do look like dolls beds to me and very delicious ones at that.
    How do the French stay thin?
    What a fun raid!

    RépondreSupprimer
  4. Ca fait toujours plaisir de retrouver Sébastien Dégardin bien classé. Quant à moi, je gouterai pour noël sa buche "Pâquerette", en espérant qu'elle soit aussi bonne que la "Mélusine" que tu as goûté.
    Sinon, la buche (le terme convient-il?) à la bière à l'air plus que tentante !! Merci pour cette découverte !

    RépondreSupprimer
  5. Après dégustation, la buche "Paquerette" de Sébastien Dégardin satisfait toutes les attentes : des goutes nets de framboise et de vanille, de la gourmandise et une vraie légèreté, non négligeable en période de fêtes. Elle aurait à n'en pas douter fait bonne figure dans le classement...

    RépondreSupprimer
  6. De mon côté, j'ai eu la chance de goûter plusieurs autres bûches dont aucune ne figure dans votre classement. En tête de liste, la bûche caramel blond & fleur de sel des Gâteaux et du Pain, Claire Damon est vraiment la déesse de ce genre de parfum (même meilleure que Christophe Michalak). Puis, une bonne surprise, n'étant pas toujours amateur du travail d'Hugues Pouget et d'Hugo & Victor, La lettre au Père Nöel, très jolie bûche à la vanille et coeur fondant chocolat et praliné, dacquoise amande. Et enfin, j'ai également beaucoup aimé la bûche violette-ananas-mangue de Dominique Saibron, un très bon rapport qualité prix... Je vais d'ailleurs en reprendre pour le jour de l'an...

    Je suppose que Raid Pâtisserie va bientôt nous proposer son Top des galettes des rois 2012 ?

    RépondreSupprimer
  7. On a le droit même après Noel ?? Happy New Year ! :)

    RépondreSupprimer