jeudi 9 février 2012

Raids Pâtisseries dans 100% Mag :)

Voici un extrait du fameux numéro de 100% Mag, pour lequel un raid pâtisseries a été filmé :)

Le raid pâtisserie en question (les meilleurs croissants de Paris) se trouve à cette adresse : http://www.raids-patisseries.com/2012/01/le-meilleur-croissant-de-paris.html


Raids Pâtisseries dans 100% Mag ! from raidspatisseries on Vimeo.


17 commentaires:

  1. Je suis devant l'émission qui m'a tout de suite donné envie de découvrir ton blog !! ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Merci Cyril :)
    A bientôt pour un raid pâtisserie ? :)

    RépondreSupprimer
  3. j'ai vu le sujet aussi, le nom de votre blog a-t'il été mentionné ou pas ? je n'ai pas fait attention. Merci de votre réponse.

    RépondreSupprimer
  4. Bravo pour cette excellente prestation très pro!

    RépondreSupprimer
  5. Merci !
    Non, mon blog n'a pas malheureusement pas été mentionné, ni dans l'émission, ni sur le site de 100% Mag !...

    RépondreSupprimer
  6. Je viens de découvrir ce blog grâce à 100% Mag également...
    FOR-MI-DABLE !

    RépondreSupprimer
  7. Didier Chocolat11 février 2012 20:56

    Hello Louise,

    dans le reportage de 100% mag, tu dis que le meilleur croissant est celui à 0.95€, donc celui de Pichard. Or dans le test, il n'est classé que troisième et c'est celui de Des gâteaux et du pain qui est premier. Y aurait-il un bug???
    Finalement, quel est le meilleur?
    Dommage qu'il n'y ait pas eu également celui de la gambette à pains dans le test...

    RépondreSupprimer
  8. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Didier,

    Je vois que rien n'échappe à ton regard pâtissier affûté :)
    Lors de la dégustation en groupe, seuls 10 croissants ont été testés (dont celui de Pichard qui dominait l'ensemble). Or, après cette dégustation, j'ai continué les tests, mais seule, d'autres croissants ont rejoint le classement, dont celui des Gâteaux et du Pain qui s'est très nettement distingué.

    Quant à la Gambette à Pain, comme les viennoiseries ne m'avaient pas particulièrement fait de l'oeil, je ne les avais pas inclus dans le bench. Mais je vais y faire un tour, car je connais désormais la qualité de tes tests :)

    A bientôt !
    Louise

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour Louise,
    Félicitations pour cette légitime renommée ...
    A bientôt pour de nouvelles découvertes gourmandes...

    RépondreSupprimer
  11. Didier Chocolat12 février 2012 20:56

    Merci Louise, voilà qui est clair... Pour la Gambette, je n'ai pas testé les viennoiseries, donc justement, j'étais curieux de savoir comment se classait leur croissant... mais n'y va pas juste pour cela! C'est juste parce que les avis ont l'air plutôt bons sur leurs croissants. Je vais tester celui des Gâteaux et du Pain que je ne connais pas. J'adore celui du Pain et des Idées et celui de Gontran Cherrier (malgré sa place dans le classement).

    Take care :)

    RépondreSupprimer
  12. Hmmm, après le raid croissants, un raid chouquettes ... Mais est-ce qu'il peut vraiment y avoir une différence flagrante entre boulangers ? ^^ (* cherche d'autres pâtisseries à comparer *)

    RépondreSupprimer
  13. Bonjour,
    Excusez moi de vous le dire mais je suis effarée par votre prestation, par vos commentaires et tout le reste !
    Vous vous permettez de faire des critiques et de donner votre avis, mais connaissez-vous la recette d'un croissant? Savez-vous comment il est fabriqué ?
    Comment pouvez-vous, après une simple dégustation, AFFIRMER que tel croissant est maison/artisanal ou industriel !
    D'un simple coup d'oeil, vous pensez pouvoir apporter un jugement; si je vous résume : le visuellement parfait est forcement un industriel et le visuellement passable est un artisanal... Le chemin emprunté est un peu court, vous ne trouvez pas?
    Vous ne le savez peut-etre pas mais tous les artisans ne sont pas des arnaqueurs (si ce terme peut etre emprunté!)... Il existe nombre d'artisans très professionnels et très doués qui sont capables de faire un travail de perfection !
    Et je ne parle même pas de la chaine qui diffuse ce reportage, et encore moins des commentaires inadaptés de la présentatrice !
    Le seul sentiment qui demeurera pour 90% des gens est que tous les boulangers ne fabriquent pas leurs produits !
    Personnellement, je trouve affligeant de dégrader ce si beau métier !
    A bonne entendeur...

    RépondreSupprimer
  14. Cher Anonyme,

    Pour répondre point par point à vos questions :

    - Pour préparer le raid sur les croissants, j'ai pris conseil auprès de 2 boulangers et 2 chefs pâtissiers de talent (points de vues intéressants car différents).

    - Certes, je ne suis pas du métier mais je connais la recette, pour avoir déjà réalisé des croissants, et assisté à la fabrication de croissants de compétition :

    http://www.raids-patisseries.com/2012/01/initiation-la-boulangerie-linbp.html

    http://www.raids-patisseries.com/2011/11/ce-qui-fait-un-excellent-croissant.html

    - Cela a été coupé au montage, mais j'ai dit à la caméra que parfois, certains croissants industriels haut de gamme valaient mieux que des croissants artisanaux bâclés. Parfois, effectivement, le doute subsiste sur l'origine du croissant.

    - Oui, beaucoup de viennoiseries et de pâtisseries vendues en boulangeries/pâtisseries sont d'origine industrielle : le grand public a le droit d'en être informé (a contrario, c'est du dol)

    - Je suis bien d'accord avec vous, le métier de boulanger/pâtissier est un très beau métier

    - L'objectif de Raids Pâtisseries est justement de mettre en valeur les artisans qui jouent le jeu du "fait maison" et font réellement des efforts en matière de qualité.

    Je serais ravie de débattre de tout cela avec vous : mon adresse mail est louise[arobase]raids-patisseries[dot]com

    Cordialement,
    Louise

    RépondreSupprimer
  15. Didier Chocolat15 février 2012 22:23

    Réponse à Anonyme,

    pour abonder dans le sens de Louise, je suis de mon côté effaré par votre commentaire.
    D'abord, parce que vous ne vous présentez pas, mais que vous semblez être un professionnel.
    Ensuite, parce qu'il n'a jamais été dit que tous les artisans étaient des arnaqueurs, mais que vous ne ferez croire à personne que la majorité de ces artisans continuent à faire eux-mêmes tous leurs produits; Il suffit de se référer à l'industriel qui témoigne sur la vente aux artisans de produits industriels, de se référer à ce que dit le plus illustre boulanger, Poujauran, sur le fait que plus de 80% des galettes vendues chez les artisans sont industrielles (idem pour les viennoiseries)…
    Enfin, parce que des gastronomes, certes amateurs, mais exigeants et éduqués (je m'en revendique au même titre que Louise ou d'autres intervenant(e)s de ce blog ou d'autres, peuvent aussi identifier des produits indignes du titre d'artisan. Et il en est de même pour les restaurateurs. Pour ma part, il y a bien longtemps que je ne mets plus les pieds dans la plupart des boulangeries/pâtisseries, qui servent des produits qui ne font aucune différence avec des produits de Carrefour (ou équivalent) mais à des prix nettement supérieurs, qui ressortent pendant des jours des pâtisseries invendues, dont la pâte est totalement ramollie ou les garnitures défraichies. Je préfère aller moins souvent chez ceux qui ont choisi l'excellence dans leur métier, même si c'est au prix de plus de travail et de parfois moins de profit... Et ce sont bien ces artisans que les clients plus exigeants que la moyenne essaient de mettre en avant sur ces blogs. Car avec les générations fast food, cantine et autres cuisines industrielles, l'éducation du palais et du goût à tendance à se faire rare...
    Je n'ai donc aucun scrupule à louer les mérites des 20% (et si le nombre n'est pas exact, tous ceux qui en font partie) d'artisans dignes de leur métier pour effectivement dénigrer ceux qui restent qui ne sont que des revendeurs de produits industriels. Et une fois de plus, c'est la même chose pour les restaurateurs.
    Mais tant que les gens achèteront n'importe quoi, il n'y a aucune raison pour que la situation change. Comme disait Coluche, quand on pense qu'il suffirait que les gens n'achètent pas pour que cela ne se vende plus...
    Voilà, c’était mon coup de gueule, mais il y en a assez des professionnels qui essaient de nous faire prendre des vessies pour des lanternes et crient au scandale, chaque fois que les brebis galeuses d’une profession sont montrées du doigt…

    RépondreSupprimer
  16. Didier Chocolat15 février 2012 22:27

    PS et moi aussi, j'ai déjà fait des croissants maison et je fais toutes mes pâtes, y compris la pâte feuilletée (voire la pâte feuilletée inversée recette Pierre Hermé) moi-même.... Et il ne s'agit pas d'un exploit digne des jeux olympiques, car cela n'a rien de particulièrement complexe; juste du temps et du travail...
    Par contre, je serais incapable de faire des créations comme en font les pâtissiers qui font la coupe du monde de pâtisserie par exemple, car ce n'est pas mon métier... Je sais reconnaitre mes limites et la différence entre le talent et le simple amateurisme...

    RépondreSupprimer
  17. Fruityfranck23 mars 2012 00:34

    L'article est dépassé depuis plus d'un mois, je viens juste de voir le petit accro avec "anonyme" et je me permets de donner mon point de vue. Du moins sur une chose que Didier chocolat à dit : "qui ressortent pendant des jours des pâtisseries invendues, dont la pâte est totalement ramollie ou les garnitures défraichies"

    Etant moi même patissier en Province, je ne prends pas la défense des patissiers parisiens, car l'euphorie autour des patissiers Parisiens me dépassent et me parait démesuré.

    Juste pour revenir à cette phrase que vous avez dis, je ne dis pas qu'il faut vendre ces gateaux toute une semaine loin de là, mais savez vous à l'heure actuelle combien coûte un oeuf? un kilo de farine ? et j'en passe. Bon nombre de patissiers aimeraient vendre toute leurs productions ou pouvoir se permettre de tout jeter à la fermeture et repartir sur du neuf tout les matins, malheuresement derrière il y a du personnel à payer, un prêt, des charges, des fournisseurs.

    Desfois le bon ou le mauvais déroulement des choses peut venir d'événements extérieur, de choses qui ne se controlent pas, tous les jours ne sont pas égaux.

    Que faites vous quand vous travaillez d'arrache pied 6 jours sur 7 de 4h à 19h à sortir du boulot digne des plus grosses patisseries parisiennes, dans une rue pietonne d'une grande ville thermale, et qu'a la fermeture il vous reste 3/4 de vos petits gateaux ? 'je ne parle pas de viennoiseries) Vous jetez tout ?

    Il faut de temps en temps essayer de voir la chose du coté du patron et pas que dû client. Vouloir bien faire ne suffit plus de nos jours pour garder une entreprise ouvert alors ne tirez pas trop vite sur les gens qui vont vous vendre une tarte citron 2 jours de suite.

    RépondreSupprimer