jeudi 22 mars 2012

Le concours du Trophée de la pâtisserie francilienne : les coulisses

Retour sur le concours du Trophée de la pâtisserie francilienne, sorte de raid pâtisserie géant à l'échelle régionale, qui s'est déroulé hier.


Les vestiges de la dégustation (désolée pour la qualité de la photo !...)

Les pâtissiers en lice (en général de bons artisans de quartier), inscrits sur une base volontaire, sont jugés sur 4 gâteaux : un Paris-Brest, un opéra, un millefeuille, et un éclair au chocolat. Ceux-ci sont apportés le matin-même par les artisans (c'est un biais certain, mais quelle logistique adopter quand il y a une cinquantaine de participants x 4 gâteaux en 4 exemplaires chacun ? )


La dégustation prenait en compte 5 éléments, de même pondération :
  • Le visuel
  • La qualité de la crème
  • L'harmonie en bouche
  • La cuisson
  • L'aspect à la coupe

Pour ma part, j'ai testé une bonne vingtaine de Paris-Brest et autant de millefeuilles vanille, et je vous assure qu'après tant de gâteaux, on n'en mène pas large ! Le bilan de ce que j'ai goûté : les goûts et présentations restent très sages et les recettes varient sensiblement (pour le meilleur comme pour le pire). Presque toutes les cuissons étaient parfaites (forcément, le jour du concours, on fait attention !).

Le verdict sera rendu ce soir !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire