jeudi 21 juin 2012

Mouna, Du Pain et des Idées

Aahhh... la mouna... toute mon enfance ! Elle enveloppait les goûters du dimanche de ses doux effluves orangés; elle rappelait l'histoire de la famille. J'ai donc longtemps hésité à goûter celle de Christophe Vasseur, pensant qu'elle ne pourrait rivaliser avec des souvenirs idéalisés. Tant s'en faut, Du Pain et des Idées a su restituer scrupuleusement la gourmandise vibrante de cette brioche méridionale.

Divines flaveurs de fleur d'oranger et de vanille. Mie resserrée et moelleuse. Grains de sucre en nombre fort heureusement limité.

3,80€ la part de mouna
34, rue Yves Toudic
75010 Paris
Métro Jacques Bonsergent ou République

13 commentaires:

  1. Didier Chocolat21 juin 2012 à 15:34

    Oh là, là, moi aussi c’est toute mon enfance… Forcément, avec une grand-mère pied noir !!! Alors quand j’ai découvert la Mouna pour la première fois chez du Pain et des Idées et aussi à la Gambette à pain (d’où il l’a importée), je n’en suis pas revenu… Je croyais que cela n’existait plus ; je n’en n’avais jamais vu en boulangerie traditionnelle…Le seul hic, c’est que pour je ne sais quelle raison, je digère très difficilement celle de du Pain et des Idées ; dommage…
    Louise, il y a une version sans sucre dessus, c’est beaucoup plus agréable.
    Il y a aussi un nouveau roulé aux cerises bio excellent…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne savais pas qu'il existait une autre version... Je note...
      Oui, j'ai goûté le roulé à la pistache, délicieux mais complètement mou et pas assez cuit !

      Supprimer
    2. Didier Chocolat21 juin 2012 à 21:07

      Je confirme pour la cuisson du roulé, mais j'avais pensé que c'était peut-être un accident... Bizarre, d'habitude les cuissons sont bonnes et les pâtes croustillantes... Il y a aussi le roulé au fromage blanc et cassis (ou framboise, je ne sais plus) qui est pas mal...

      Supprimer
    3. Oui, les croissants et pains au chocolat sont toujours croustillants, ce qui est loin d'être le cas pour les escargots (ou bien je n'ai jamais eu de chance) !

      Supprimer
  2. j'ai longtemps hesité a en acheter jugeant le prix plutot élevé pour une "brioche",ca vaut vraiment le detour de gouter au moin une fois ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Didier Chocolat21 juin 2012 à 21:12

      Je suis d'accord avec vous que c'est hors de prix pour une brioche (en plus je pense que la mouna est moins riche qu'une brioche traditionnelle, au niveau du beurre par exemple; donc elle devrait être plutôt moins chère...).
      Pour moi, ce qui m'a plu c'est le côté régressif qui m'a rappelé l'enfance. Maintenant, pour quelqu'un qui n'en n'a jamais mangé, je ne crois pas que cela vaille le coup de faire le détour...
      A vous de voir!!!

      Supprimer
  3. La Mouna de Christophe Vasseur est une incontestable réussite. Elle existe aussi sans sucre ajouté, version que je préfère largement (la vôtre au vu de la photo est celle avec le sucre) ! A noter que la Gambette à Pain propose également cette spécialité avec un goût quasi similaire ! Normal lorsque l'on sait que c'est Jean-Paul Mathon de la Gambette à Pain qui a formé Christophe Vasseur !

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour,

    Ce qui suit n'a rien à voir si ce n'est le côté exotique des pâtisseries de l'adresse suivante: Rue des Mathurins, au 59, a ouvert depuis quelques mois un lieu de restauration rapide. Ils ont une vraie pâtissière qui confectionne des gâteaux à l'anglo-saxonne (coffee-cake, cup cake, tarte riche...). C'est parfois inégal, souvent inédit comme saveur. Mais régulièrement ce sont de vraies révélations: ce midi, j'ai dégusté un délicieux flan mangue, rhubarbe, surmonté d'amandes caramélisées façon florentin.
    J'aurais d'ailleurs bien aimé que Raid Pâtisseries s'intéresse un peu à cette mode des mets sucrés anglo-saxons qui concurrencent nos feuilletages, crèmes au beurre et autres mousses aériennes... ? Ou bien, est-ce comme le glaçage, pas la "tasse de thé" de la talentueuse "goûteuse" créatrice de ce blog? Antigone

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chère Antigone,

      J'ai bien essayé une fois de faire un raid pâtisseries sur les cupcakes (la fine gourmette gourmetise.com m'accompagnait dans cette tâche ardue), mais nous avons trouvé les gâteaux tellement mauvais que j'ai décidé de ne pas publié les résultats...

      J'essaierai de passer à cette adresse, je vous dirai.

      Supprimer
    2. Didier Chocolat22 juin 2012 à 13:54

      Je ne savais pas que tu avais tenté un raid cupcakes, mais je ne suis pas surpris du résultat. Les cupcakes, c'est excellent, mais pas au goût, pour l'EBITDA!!! Parce que ce n'est ni le travail ni la qualité des ingrédients qui vont plomber la marge...!!! Donc la mode, c'est comme le macaron, une bonne idée pour gonfler le résultat.
      Parce qu'honnêtement, à part pour des enfants de 6 ans pour les initier dans l'amusement à la pâtisserie, comment peut-on apprécier au delà de cet âge?
      Et puis, comme l'hirondelle ne fait pas le printemps, la mode ne fait pas le bon goût... hélas!
      Il n'y a qu'à comparer les photos de cupcakes avec les photos de ton reportage sur le club des sucrés et l'on a vite compris.... Malgré mes commentaires sur les excès portés au visuel de certaines créations de ces artistes...

      Supprimer
    3. allez au 232, rue du Faubourg Saint-Antoine, chez Antoine Venturelli (métro Reuilly-Diderot).Vous y trouverez des mounas digne de celles de votre enfance et à des prix raisonnables

      Supprimer
  5. je l'adore! je traverse tout Paris pour la déguster

    RépondreSupprimer
  6. Ah La Mouna...n'étant ni pied noir, ni fan de du Pain et (Des idées), je me fournis à la source chez le Maître à penser de l'élève: Jean Paul Mathon.

    Top du top, je m'éclate, seule ou accompagnée, café ou thé à l menthe, une mouna de quart heure, ou une mouna du ptit dej, c'est vraiment prenant ce parfum de fleur d'oranger, c'est pas du tout une gâche vendéenne, c'est typique "Tunssi". (ma femme est tune et elle reconnait la mouna, c'est génétique sans mauvais jeu de mot).

    Bref, si on recroise pas d'ici là, vous savez où me trouver: au 86 avenue gambetta paris 75020, métro pelleport ou gambetta.

    Aurélien B

    RépondreSupprimer