jeudi 5 juillet 2012

Pâtisseries estivales chez Fauchon

Débuts prometteurs pour le nouveau chef pâtissier de Fauchon qui signe une gamme ludique, délicate et fruitée. Les prix (hors macarons et viennoiseries) restent stratosphériques.

Dauville (Eclair à la fraise mara des bois, 7€)

Pâtisserie Fauchon Paris - Eclair fraise mara des bois

Les gourmands l'espéraient, Fabien Rouillard l'a fait : trouver une alternative judicieuse à l'immuable glaçage au fondant. Ici, il s'agit d'une feuille de pâte d'amande, nappée d'une sorte de glaçage neutre. Ici, la pâte d'amande, un chouïa trop sucrée, bride cependant les belles flaveurs de fraises. Jolie silhouette cannelée, bien régulière.

Pâtisserie Fauchon Paris - Eclair fraise mara des bois



Macaron à la fraise (1,70€)


Pâtisserie Fauchon Paris - Macaron fraise
Proche de la perfection (très fruité, beau parfum d'amande, texture fondante à coeur), mais un peu mou, ce qui peut s'expliquer par le conditionnement (un sachet plastique, rose certes, mais en plastique tout de même) et par la recette (une meringue italienne apparemment)


Macaron abricot (1,70€)

Pâtisserie Fauchon Paris - Macaron abricot
Même remarque. Très concentré en goût, avec d'agréables flaveurs d'abricot sec


Fauchon
26 Place de la Madeleine
75008 Paris
Fermé le dimanche
01 70 39 38 00 30 

5 commentaires:

  1. 7 euros l'éclair à emporter!!!!! Non mais ça devient n'importe quoi là les gars, il faut faire quelque chose, la révolution, je ne sais pas

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Complètement d'accord avec vous Angélique. Faisons ce qu'il y a de plus simple, n'achetons pas et passons notre chemin....
      En même temps, il y a des histoires stratosphériques qui se sont mal finies toutes seules; elles ont explosé en vol (navette spatiale Columbia par exemple)...

      Supprimer
  2. j'ai adoré la collection d'éclair de cette été: mes favoris sont celui à l'abricot et celui à la vanille
    ils sont succulents

    RépondreSupprimer
  3. Les vacances se passent bien oui, merci!
    Les découvertes culinaires au Japon c'est tout les jours, si bien que je ne saurais toutes les relater ahah. Et pourtant je ne suis pas une novice en matière de cuisine nippone.
    Rien que dans les petits supermarchés de quartiers, la profusions de choses étranges et inconnues (dont les ingrédients ne sont marqués qu'en japonais, ce qui n'arrange pas l'affaire) est telle que je ne sais plus ou donner de la tête ^^

    RépondreSupprimer
  4. L'éclair est absolument magnifique, c'est malin, maintenant j'en veux un ! (envie de femme enceinte !^^) Je plaisante, mais il est vraiment magnifique, et astucieux pour l'alternative du fondant.

    RépondreSupprimer