vendredi 14 septembre 2012

Dégustation au restaurant Le Laurent

Hier, j'ai eu la chance de revenir dans les cuisines du Laurent pour une dégustation inoubliable. Je me permets de vous présenter la fin de ce déjeuner tout en finesse et légèreté.

Cristalline de fraise-citronnelle en papillote, sorbet au fromage blanc
Le point fort : le sucre cuit de la papillote (craquante) intègre de la poudre de fraise, pour un résultat très acidulé en bouche. A l'intérieur, un financier à la fraise, moelleux, est surmonté d'une gelée à la citronnelle et d'un espuma de fraise. Léger et fruité.

 Le sommelier conseille un vin rosé pétillant, le Bugey Cerdon. Chers lecteurs, si vous souhaitez proposer une alternative au sempiternel champagne, vous avez votre homme. Moelleux, léger et très aromatique (fruits rouges), il est produit par la maison Bartucci selon une technique ancienne décrite ici. (disponible aussi à la Cave Augé, sur le boulevard Haussmann)

Un chou à la framboise à se pâmer, pour accompagner le café

L’indétrônable palmier : croquant, moelleux, caramélisé.

Tous mes remerciements à Alain Pégouret et Rémi Sendin.

Restaurant Le Laurent
41 avenue Gabriel
75 008 Paris
01 42 25 00 39

6 commentaires:

  1. La pâtisserie a l'air fabuleuse... J'imagine qu'en vrai, ça doit être encore plus extraordinaire que les images ne le montrent déjà. Quelle chance! :)

    RépondreSupprimer
  2. L’indétrônable palmier wins the day pour moi..
    mais c'est tres interesant la dyhydrated fraise wrapper aussi!

    RépondreSupprimer
  3. bonjour, je découvre votre concept que je trouve 'juste' parfait... je vais faire un billet sur mon blog food pour en parler : Figue & sardine !
    Merci beaucoup pour l'idée

    RépondreSupprimer
  4. Je reste sans voix devant ce palmier... Rien d'autre à dire, frustré... :))

    RépondreSupprimer
  5. ce n'est pas un palmier c'est un papillon

    RépondreSupprimer
  6. Hey hey très beau travail de Rémi Sendin un jeune chef patissier très talentueux.

    RépondreSupprimer