jeudi 25 octobre 2012

La galette des rois 2013 de Lenôtre

Cet après-midi, Lenôtre présentait sa galette des rois 2013, co-brandée avec Aston Martin. Dans le même esprit que la galette baba d'il y a 2 ans (je ne me pardonnerai jamais de l'avoir loupée), ce gâteau irisé cèle un coeur de ... bostock - brioche légèrement punchée et crème d'amande - pris entre un lit de crème pâtissière et une fine couche de marmelade d'orange. Servie avec une crème fouettée à la vanille (pas mal, Isigny) et une marmelade d'orange (de Tunisie), qui apportent un peu de fraîcheur.
Le prix ? Aussi sportif qu'une grand tourisme ... 59€ pour 6 à 8 personnes.

Galette des rois - Lenôtre - Aston Martin
 Un joli gâteau, moins lourd qu'il n'y paraît, et qui offre des textures intéressantes.
Galette des rois - Lenôtre - Aston Martin

Le sommelier, Olivier Poussier, propose un accord fabuleux avec un muscat corse


4 commentaires:

  1. Wouahou le muscat ! Je viens de ramener le même directement de la Corse, tu me donnes envie de le déguster !

    RépondreSupprimer
  2. "Pas mal, Isigny" ? Aïe.. Sans parler de leur goût qui est lamentablement absent (mais en revanche, on sent très bien le gras de mauvaise qualité), les AOP Crème et Beurre d'isigny n'exigent, pour la fabrication des produits, aucune condition de race de vaches, ni d'alimentation de celles-ci (cf. CDC sur le site de l'INAO). Résultat : beurre et crème sont fabriqués à partir de lait de Prim'Holstein (race à l'excellent rendement, mais dont la production diluée n'a plus de saveur), nourries au tourteau de soja. Merci les lobbies.

    RépondreSupprimer
  3. Emma, précisément, si la fabrication de ces crèmes et beurres n'exige "'aucune condition", il peut y avoir des qualités très diverses, ne tapons pas à l'aveugle… Les Prim'Holstein ont certes un très bon rendement, mais est-ce mal ? un autre PH a un très bon rendement aussi, ce qui ne le rend pas mauvais pour autant. Les débats sur les qualités organoleptiques du lait d'Holstein sont surtout alimentées par les éleveurs d'autres races (peut-être les lobbies que vous évoquez …), la qualité du gras dépend beaucoup plus de la nourriture que de la race et les quelques tests de composition effectués à nourriture similaire montrent que les différences sont infimes entre un lait d'Holstein (production diluée dans quoi au juste ? Le taux butyreux diffère de 2 à 3 millièmes avec les autres races) et un lait de Normande ou de Montbéliarde. Par ailleurs, la qualité d'une crème et d'un beurre dépend aussi beaucoup du processus de fabrication de celui-ci. Mais, tiens, ne sont-ce pas des Prim Holstien que l'on voit à la fin de cette vidéo sur le beurre Bordier ?

    RépondreSupprimer
  4. Bien tardivement (je n'avais pas vu ce commentaire) et en passant...

    Cher Anonyme, mon commentaire est personnel et je ne me fais pas la porte-parole d'un quelconque lobby, débat convenu, ni service marketing. Et vous ?

    Mon opinion sur l'AOP d'Isigny résulte d'une enquête de terrain et de la comparaison du cahier des charges de cette AOP (quasi exempt d'exigences significatives pour la production) avec celui d'autres AOC/AOP. Et elle part avant toute chose des constats que je peux faire en tant que consommatrice exigeante sur le goût et plutôt sensible à cette question. Pourriez-vous nous donner la source de vos études et de votre opinion ?

    A ce propos, le beurre Bordier, très cher, est loin de contenter ceux qui cherchent un produit savoureux. Vous ne m'étonnez donc pas en mentionnant la présence de lait de Prim'Holstein... Reste à savoir dans quelle proportion. Le sauriez-vous ?

    RépondreSupprimer