mercredi 31 octobre 2012

Où trouver la meilleure pâte à tartiner de Paris ?

Où trouver une bonne pâte à tartiner à la noisette ? Telle est la question à laquelle nous nous sommes attelés ce week-end. Deux pâtes à tartiner au gianduja se sont très nettement distinguées : celles de Jean-Paul Hévin et Fabrice Gillotte.

Tous mes remerciements à Raphaële M. qui nous a accueillis pour ce raid, à Nelly qui en a suggéré l'idée, et à tous les testeurs : Fanny, Raphaël, Joris, Amandine, Christophe et Rebecca.


Pâte à tartiner Henri Leroux
Henri Leroux, classé n°4

Le classement :

***** : Heaven on earth
Jean-Paul Hévin (12,50€)
Fabrice Gillotte (14,50€)

**** : Vraiment trop bon
Sébastien Dégardin (7€)
Henri Leroux  (19€)
Pralus (8,50€)
Jean-Charles Rochoux  (9,70€)

*** : On aime bien
Christophe Roussel  (7,50€)
Pierre Marcolini (8,90€)

** : bof
Arnaud Lahrer (10€)
Pierre Hermé (15€)
La Pâtisserie des Rêves  (6€) - Contre-visite à effectuer -> voir la note ci-dessous
Pozetto  (14,50€)
Dardenne (bio)  (8,75€)

* : Outch !!
Le Comptoir de Mathilde - au riz soufflé  (5,50€)
Le Pain Quotidien  (6€)


Jean-Paul Hévin ***** (12,50€)

Pâte à tartiner Jean-Paul Hévin
Texture onctueuse et légère. Une pâte à tartiner intense, au bon goût de noisette du Piémont torréfiée.


Fabrice Gillotte ***** (14,50€) (disponible chez Mococha)

Pâte à tartiner Fabrice Gillotte
Une magnifique pâte à tartiner, souple, presque lisse, au nez et au goût intenses (60% de noisettes, le plus fort taux du benchmark). Notes boisées de noisette fraîche et de noisette torréfiée.


Sébastien Dégardin **** (7€)

Pâte à tartiner Sébastien Dégardin
Original. Incontestablement le meilleur rapport qualité-prix. Plus sucré mais très noiseté. Avec de gros éclats croquants de noisettes, des micro-fragments de crêpes gavottes (enfin, on dirait), et quelques notes légèrement salées.

Henri Leroux **** (19€)

Pâte à tartiner Henri Leroux
Texture pâteuse, râpeuse, et croustillante. Joli nez, joli goût, également intense en noisette (51%)


Pralus **** (8,50€)


Pâte à tartiner Pralus
Nez : rond. Raisonnablement sucré. Texture râpeuse. Boisé, au bon goût de noisette torréfiée.

Jean-Charles Rochoux **** (9,70€)

Pâte à tartiner Jean-Charles Rochoux
Peu de bouquet mais un bon goût. Plus sucrée et chocolatée que ses consoeurs. Texture fine et pâteuse. 

Christophe Roussel *** (7,50€)

Pâte à tartiner Christophe Roussel
Nez : noisette torréfiée. Quasi liquide. Avec une sorte de praliné croustillant. Très intense. 

Pierre Marcolini *** (8,90€)


Praliné - Pierre Marcolini

Un peu hors sujet car il s'agit d'une pâte de praliné. Nez : noisette fraîche et amande. Texture fluide. Notes de caramel ambré, d'amande, puis de noisette (c'est délicat). Petite amertume agréable, maîtrisée.


Arnaud Lahrer ** (10€)


Pâte à tartiner - Arnaud Lahrer
Nez : amande, chocolat et gras. Texture très intéressante, onctueuse et finement croustillante. Pas très intense en bouche. On sent plus l'amande, avec de légères pointes de sel. Noisette en toute fin de bouche. Sensation de gras.

Pierre Hermé ** (15€)

Pâte à tartiner Pierre Hermé
Nez gras et un peu noiseté. Texture fine et compacte, avec de gros morceaux de noisette. Peu sucrée. Nettement moins noiseté que les artisans en tête du classement.

La Pâtisserie des Rêves ** (6€) [voir note rajoutée les 5 et 18 novembre]

Praliné - La Pâtisserie des Rêves
Un peu hors catégorie car ce n'est pas une pâte à tartiner au gianduja mais du praliné liquide. Les noisettes ont peut-être un peu trop roussi dans leur caramel. Une pâte râpeuse, presque amère.

[Ajout les 5 et 18 novembre : Suite à cette remarque, Philippe Conticini a tenu à débriefer et à remplacer le lot en question, 5 jours à peine après la publication du classement. La raison : une légère surcuisson du praliné (4°C de plus que la recette normale). J'ai pu finalement tester la bonne recette, plus ronde et fruitée, moins cuite et moins sucrée, avec un équilibre amande-noisette constant, de l'attaque à la fin de bouche.]


Pozetto ** (14,50€)


Pâte à tartiner Pozetto
Nez : vert, pistache (!). Texture souple mais râpeuse. Goût huileux.

Dardenne (bio) ** (8,75€)

Pâte à tartiner Dardenne
Très cacaoté. La noisette arrive en fin de bouche essentiellement. Nez de noisette fraîche

Le Comptoir de Mathilde - au riz soufflé * (5,50€)

Pâte à tartiner Le Comptoir de Mathilde
Presque liquide, avec des billes craquantes de riz soufflé. Nez : chocolat au lait. Très sucré, gras et lacté.

Le Pain Quotidien * (6€)

Pâte à tartiner - Le Pain Quotidien
Nez quasi inexistant. Goût de biscuit, sucré et gras. Texture assez souple.




Liens vers les comparatifs réalisés par :

9 commentaires:

  1. En tant que dijonnaise, je ne peux que me réjouir qu'un artisan aussi talentueux que Gillotte soit de nouveau mis à l'honneur !
    C'est toujours un plaisir de te lire,

    RépondreSupprimer
  2. Voilà un billet totalement déraisonnable... :)) Et frustrant !!

    RépondreSupprimer
  3. Ca donne envie de tout dévorer !!! Tu as regardé les compositions, c'est "safe" ou bien plein de trucs dégueus ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Rose, apparemment, seule la pâte à tartiner d'Arnaud Lahrer contient de la "graisse végétale". Tu as raison, je le rajoute dans les comments

      Supprimer
  4. Encore un test ou Sébastien Dégardin figure parmi les tout meilleurs... et les moins chers! Courrez-y mais dépêchez-vous!! :S

    RépondreSupprimer
  5. Coucou Louise,
    Je viens de jeter un oeil au classement de l'Express et quelle déconvenue de constater qu'ils y comparaient ce qui ne l'est pas (à mon sens): industriels et artisanaux !
    Jean Paul Hévin qui a tout juste la moyenne avec 2,6/5 ... J'ai cru tomber de ma chaise !
    Quant au classement du club des croqueurs, c'est finalement plus une dégustation.
    Bref, ton Raids Patisseries était nécessaire, enfin un vrai palmarès de produits de qualité !! Suis heureuse d'avoir pu y participer ^_^
    Bises !

    RépondreSupprimer
  6. Je voulais juste rajouter une pâte à tartiner noisette dont je suis très fan : celle de Meert (oui, là où il y a les terribles gaufres...). Rien à voir mais leur dernière gaufre rhum-raisins est à tomber...

    RépondreSupprimer
  7. Ma drogue : L'Extrème de chez Oliviers&Co. Certes elle ne pouvait pas rentrer dans le raid car ce n'est pas une Patisserie mais elle mérite le détour ! Originale, à base d'huile d'olive, on sent beaucoup moins la noisette que dans les autres pates mais un bon goût de chocolat noir !

    RépondreSupprimer
  8. Celle du comptoir de Mathilde est un vulgaire nutella dans lequel sont noyés des miettes de biscuits. Allez voir sa composition sur google image, vous verrez.

    RépondreSupprimer