mercredi 28 novembre 2012

Deux gâteaux à se pâmer chez Acide Macaron

Deux vives recommandations chez Acide Macaron (le Paris-Brest et le cake au caramel ne m'ont pas convaincue) : une DIVINE tatin pomme-cidre et une chouette tarte au chocolat. Par contre, la hauteur vertigineuse de ces deux édifices rend la dégustation délicate, acrobatique, périlleuse. Vous verrez, c'est comme pour un millefeuille ! Bon accueil.

Dome Pomme-Cidre (5,50€)

Pâtisserie Acide Macaron - Dome Pomme - Cidre
 Purement jouissif. Pommes confites, caramélisées, vanillées, fermes et fondantes. Au rez-de-chaussée, une petite émulsion de cidre, désucrée, désaltérante, et une fine génoise ultra fondante. Pâte sucrée dorée, mince, et croquante.


Dome Chocolat - framboise (5,60€)


Pâtisserie Acide Macaron - Dome Chocolat
Peu sucré. Floral et acidulé. Pâte cacaotée (avec une pointe de sel) tonitruante, tant ça croque sous la dent. Mousse au chocolat "légère" comme une plume. Insert de purée de framboise. Glaçage au cacao : fluide.


Pâtisserie Acide Macaron
72 rue Legendre
75 017 Paris
01 53 11 19 51

Fermé le lundi

31 commentaires:

  1. bonjour mademoiselle Chauchard,
    pourquoi photographiez vous ma composition au chocolat du côté ou le glaçage est fondu alors que l'autre côté me semble être plus proche de ce que je vous ai vendu????
    vous semblez être passionné par notre métier et il me semble que respect pour un travail que vous défendez plusieurs fois par jours commence par signaler a tout vos lecteurs que le glaçage chocolat a un petit peu bouger lors de votre trajet.
    Ou , peut être que cette façon de voir et de présenter les choses confirme ce que je pense depuis longtemps de vôtre activité
    qui me parait aussi utile que des lunettes pour un aveugle.
    ne remettez plus jamais les pieds chez moi.
    Jonathan BLOT

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      Je suis étonnée par votre réaction, elle est très jolie cette tarte !

      1/ Que le glaçage ait un peu coulé prouve que vous n'abusez pas de la gélatine, ce que je trouve très bien

      2/ Si mes lecteurs traversent Paris pour vos gâteaux, il est probable que cette photo retranscrira ce qu'il auront dans leur assiette (et encore une fois, je ne vois pas en quoi c'est moche, tant s'en faut !)

      3/ Concernant l'utilité (ou pas) de Raids Pâtisseries : vu l'offre pléthorique de pâtisseries à Paris, la cherté des gâteaux, et la surenchère marketing qui s'empare du secteur, je partage simplement des expériences de dégustation et ne me permets pas de parler de ce que je n'ai pas goûté!

      Cordialement,
      Louise

      Supprimer
    2. Louise,
      J'ai des doutes sur l'identité réelle de cet anonyme..
      Est ce vraiment Jonathan Blot ??
      J'ai du mal à le croire mais si cela est vrai alors je suis super choqué par ses propos !!
      Néanmoins, c'est peut être possible aussi..
      J'ai été une fois dans ta position,au mois d'octobre, un pâtissier (Sébastien Gaudard pour ne pas le citer) s'était emporté contre ma critique de ses gâteaux dans une application de téléphone portable qui consiste à prendre en photo ses plats et à les noter . Pour le coup, c'était vraiment lui en raison de la connaissance des prix et de son invitation à rencontrer son équipe etc...
      Il n'a pas aimé que je critique sa tartelette au citron dont la pâte sablée était juste transparente au niveau du goût et de son paris brest aussi gros qu'un macaron...(je ne dis pas que j'ai raison c'est un avis personnel..)
      Pour résumer, il arrive de tomber sur des pâtissiers qui n'acceptent pas qu'on puisse avoir des avis négatifs ou pas sur leurs gâteaux et qu'on en discute autour de nous...en ce qui te concerne, c'était plus élogieux !!je ne comprends pas!
      courage Louise et merci pour ton site qui est une référence pour moi

      cedo mori

      Supprimer
  2. Il y en a qui sont vraiment très susceptibles...

    Surtout que l'article est plutôt élogieux.

    RépondreSupprimer
  3. Sur le glaçage de la tarte au chocolat, je pensais justement que cela été fait exprès...
    Je trouve que cela apporte un coté gourmand et cela change des pâtisserie "bijou" un peu trop propre sur elle...

    RépondreSupprimer
  4. Plutôt que de faire une remarque constructive sur un article très élogieux, plutôt que de renforcer l'idée de professionalisme et de perfectionnise du patissier qui voudrait que tout soit toujours parfait (et je suis d'accord que le glaçage coulant apporte un supplément d'âme), notre patissier se montre très agressif avec une amoureuse de la patisserie qui fait un blog intelligent, vivant et honnête. Etrange d'utilisation des blogs et réseaux sociaux ! J'irai cependant gouter les 2 gateaux à se pâmer. Sans rancune !
    Une admiratrice du blog de Louise

    RépondreSupprimer
  5. Manifestement ce Mr Blot ne sait pas écrire, mais il n'a pas compris l'intérêt (pour lui) de ce magnifique blog. Grâce à son intervention appropriée, nous savons donc tous que nous pouvons nous passer d'aller chez lui, merci

    RépondreSupprimer
  6. La réaction de M. Blot est vraiment regrettable car les lecteurs de ce blog sont certainement de véritables amateurs de pâtisserie. Il est intéressant de noter que les avis sur les gâteaux testés ne sont pas toujours élogieux (loin de là) et que l'appréciation positive portée sur Acide constitue un élément de communication très favorable, au-delà d'une photo sur lequelle les avis divergent.
    En outre, je rejoins Louise sur l'intérêt d'une photo en "vie réelle" des gâteaux qui permet de ne pas être déçue (à titre personnel, je trouve la photo du gateau au chocolat tout à fait attirante, le côté "coulant" soulignant la générosité du gateau et la fluidité du glaçage, à l'opposé de l'affreux glaçage des années 80 que l'on retrouvait sur les millefeuilles).

    Quant à l'intérêt des blog comme Raid Pâtisserie, il s'agit d'entrer dans la communication du XXIème siècle où la notion de réseau est primordiale. En outre, cela permet de partager des goûts et échanger des adresses dont nous n'aurions pas forcément connaissance face à la profusion d'offres.

    Bref, si les gâteaux et le test sont probants, j'avoue que la réaction de M. Blot me laisse perplexe et m'amène à m'interroger sur la volonté de partage et d'ouverture à l'autre qui doit primer dans la pâtisserie. A moins que M. Blot n'envisage sa pâtisserie comme l'industrie du luxe : des lieux froids où l'on n'ose pas toujours entrée et où la volonté de sélection des clients est clairement affichée.

    RépondreSupprimer
  7. reponse hallucinante de ce patissier... peut etre parce qu'il n'a pas été cité dans les 111 patissiers de la revue gault et millaut parut aujourd hui..
    a la vu de l'article avant les commentaires je me demandais si j'allais pas venir chez vous pour decouvrir ce que vous faites,mais suite a votre commentaire egocentrique "je ne mettrais jamais les pieds chez vous".
    Reflechissez a la base un article qui devait vous servir va sans doute vous faire beaucoup de mal..

    RépondreSupprimer
  8. I was going to say I was drooling to taste these beautiful pastries.
    Now I'm not so sure, if the creator can not appreciate the presentation here.
    Vivid verbal description + perfect photographs to arouse all the senses presented with passion and intelligence.
    Perhaps M. Blot got out of the wrong side of the bed aujourd'hui?
    Dommage...

    RépondreSupprimer
  9. Cher Jonathan BLOT,bonjour, à la vue de ces patisseries je me faisait une joie de venir chez vous pour les deguster,mais avec votre réaction j'hésite...

    RépondreSupprimer
  10. Bonsoir à toutes et à tous,

    En tant lectrice de certains blog et cliente de bien d'autres pâtisseries que celle d'Acide, je suis surprise de voir des réactions aussi ridicules les unes que les autres de votre part à tous. Pour info la pâtisserie ACIDE présente ses pâtisseries ainsi que ses macarons comme des bijoux ( cela fait parti de leur concept "mettre le produit en valeur comme un petit bijou), le chef Jonathan Blot est un pâtissier très accessible et loin de l'arrogance. Je ne met pas du tout en doute le travail que fait Louise, mais effectivement le travail d'une "blogeuse" est de respecter avant tout le travail du professionnel et de son équipe et surtout de ce qu'il a envie de transmettre à travers ses créations.( pour info également il me semble qu'Acide fait parti des coup de coeur du "Gault et Millaut" à confirmer). Ne portons pas de jugement sans connaître. je vous souhaite une excellente soirée à tous. ACIDE, une adresse vraiment superbe et également merci Louise pour votre partage des adresses parisiennes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. réaction ridicule ??? non mais vous avez lu le commentaire Jonathan Blot ??? "ne mettez plus les pieds chez moi"..et c'est nous qui avons une réaction ridicule ???
      "vôtre activité qui me parait aussi utile que des lunettes pour un aveugle" et vous défendez ca ??? pauvre fille..vous ecrivez qu'il n'est pas arrogant après ca ?? jugement sans connaitre ? moi je ne juge pas ses gateaux mais son comportement sur ce blog
      sur ce
      salutations
      cedo mori

      Supprimer
    2. Bonjour,

      Je viens de jeter un coup d'oeil au numéro en question du Gault & Millau magazine, la pâtisserie ne figure pas dans leur sélection.

      Louise

      Supprimer
  11. J'en suis encore à essayer de comprendre ce que cherche monsieur Blot en postant ce commentaire...
    Si le but est de faire du buzz, la stratégie est vraiment mauvaise et risque plus de lui attirer les foudres qu'autre chose.
    La pâtisserie Acide est très belle, les gâteaux très fins tant au visuel qu'au goût.
    Malheureusement l'égocentrisme exacerbé ainsi que la bipolarité de son propriétaire la desservent radicalement.
    Je crois que personne ne se pressera à votre porte après cette intervention totalement inappropriée.
    Qui êtes vous pour juger le travail de cette jeune femme? Redescendez un peu monsieur... Et on ne parlera pas de l'orthographe...

    RépondreSupprimer
  12. j'ai envie de lui dire une seule chose à ce petit rigolo "pauvre type"

    l'article lui est plutôt favorable, notamment: "Purement jouissif" ou bien encore "tonitruante"

    je ne comprends pas qu'après une réaction si pitoyable, des lecteurs de ce blog puissent encore aller chez cette personne,

    j ai goûté par le passé ses macarons qui n'ont rien d'exceptionnel mis à part leur prix exorbitant...

    il devrait aller voir le mr et la dame de chez pain de sucre qui en plus de faire des bons gâteaux, sont des gens très gentils et polis...

    RépondreSupprimer
  13. Nous pouvons également se demander "qui est Louise pour juger le travail des professionnels", n'est ce pas ANONYME de 18h36 ! arrêtons de dire n'importe quoi, je suis un fidèle lecteur de Louise et pour une fois qu'un pâtissier ne fait pas du lèche cul, cela trouble tout le monde.
    Ce pâtissier à peut-être voulu défendre une partie de son travail qui est le visuel et/ou peut-être la rencontre avec Louise n'a pas fonctionné. Je trouve vraiment vos propos affligeants. Je suis étonné que Louise accepte de tels commentaires. Vous auriez peut-être du régler cela en privé?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. cela n'a rien a voir avec du "leche cul" ,c'est une histoire de politesse et de courtoisie,louise n'a pas été impolie,n'a pas insulté son travail,la la reaction de M blot est disproportionnée impolie et fait penser a de la frustration et ne donne pas envie d'aller chez lui, rien a voir avec etre "leche cul"..

      et a ce que je sache il ne faut pas etre un MOF pour pouvoir apprecier(ou pas),et commenter une patisserie,(sinon on ne voterais pas parce qu'on a pas fait lena ni ne pas juger un film parce qu'on est pas realisateur)surtout que sur ce site les jugements sont toujours été objectifs et constructifs,contrairement a certaines applications comme FR

      Supprimer
    2. Pour répondre à votre petite question sur qui serait Louise pour juger le travail des professionnels, au contraire de monsieur Blot, je ne crois pas que Mlle Chauchard soit dans le jugement, bien au contraire, elle fait preuve d'une immense humilité, c'est une épicurienne qui sait apprécier ou désapprouver ce qu'elle goûte tout en gardant un très grand respect pour le travail de ces professionnels. Je peux vous dire pour l'avoir déjà rencontrée, qu'elle sait de quoi elle parle et ses commentaires et analyses en matière de pâtisseries sont extrêmement honnêtes et pertinents.

      L'anonyme de 18h36.

      Supprimer
  14. Bonsoir à Tous,
    En lisant votre article ce matin, j'ai réalisé que la pâtisserie n'était vraiment pas loin de mon travail. Donc j'ai foncé pour acheter des pâtisseries / tatin aux pommes et cidre, tarte au choco, Paris Brest et j'ai également craqué pour un cheese cake ( trop gourmande) en rentrant à la maison je déguste avec mon époux et mes enfants, EXCELLENT, le Paris Brest est mon coup de coeur avec le cheese cake!!!! voulant faire part de ma visite je vois tous ces commentaires !!!! que se passe t-il???? la boutique est trop mimi, la vendeuse très souriante et vous explique tout, le chef est sorti un moment, (la pâtisserie est visible de la boutique) très souriant tout le contraire de vos commentaires les amis. je suis vraiment choquée !!!! Louise pouvez vous nous expliquer pourquoi un tel commentaire du chef de la pâtisserie Acide ? Avez vous eu une mauvaise rencontre avec lui ? La boutique est très belle, les produits sont plus petits que la moyenne, le macaron est à 1,20 euros pièce ( c'est pas cher) la présentation est magnifique. Mon glaçage n'a pas bougé ! lol
    Vos commentaires sont pas gentil!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      Il n'y a pas eu de rencontre à proprement parler car j'achète mes gâteaux comme tout le monde, en simple anonyme.
      Hier, lors de mon passage, j'ai juste posé quelques questions à la vendeuse par ailleurs très sympa, mais c'est tout ! Sinon, j'avais déjà croisé le chef au Club des Sucrés et à une soirée, mais à part quelques mots cordiaux échangés, rien à signaler.

      Supprimer
  15. J'avoue que je trouverais intéressant de vérifier que ce premier commentaire provient bien du pâtissier en question. ne serait ce que parce que sa vitesse de réaction, outre sa brutalité, m'interpelle. Et aussi parce qu'il est étonnant de le voir réagir aussi durement pour un article très flatteur (et c'est bien rare qu'un article de Louise soit si positif!)

    RépondreSupprimer
  16. N'étant jamais allé dans cette pâtisserie, j'étais tenté d’aller goûter le dôme chocolat suite au commentaire élogieux de Louise. La photo ne m'avait pas choqué, au contraire, car je n'achète pas un bijou, mais une pâtisserie, c'est à dire quelque chose que je mange...!!! Il ne faudrait pas oublier cette nuance.
    Mais la réaction absolument grotesque de Mr Blot m'a convaincu d'une chose. Je vais appliquer l'ordre qu'il intime à Louise et je ne mettrai jamais les pieds chez lui. Il a donc perdu au moins un client, voire plus, car je ne manquerai pas d'inciter mes proches à ne pas aller chez lui.
    Ce qui est sûr, c'est que si c'est un bon pâtissier, ce n'est pas l'intelligence qui l'étouffe, car il aurait du réfléchir à deux fois avant d'avoir un mouvement d'humeur aussi déplacé. Quant à la suffisance avec laquelle il donne des leçons à Louise et juge son travail, cela montre qu'il lui manque un minimum d'ouverture d'esprit et de capacité de remise en cause. Je suis toujours amusé par ces pâtissiers qui sont ravis des commentaires élogieux sur le net (y compris quand cela fait partie d'une démarche de communication orchestrée à coup d'invitations ou de cadeaux), mais ne supportent pas la moindre critique de leur travail. Comme le dit quelqu'un, il n'y a pas besoin d'être MOF pour apprécier ou non un gâteau et jusqu'à nouvel ordre, c'est bien grâce à nous, les clients, que ces pâtissiers vivent... Au lieu de se gargariser de leur talent aussi incommensurable que la taille de leurs chevilles, peut-être devraient-ils simplement revenir à un basique; le client et la liberté pour lui de donner un avis, d'aimer ou de ne pas aimer....
    S’il ne reconnait pas à Louise le droit de juger son travail qu’il ait la décence de ne pas juger celui de Louise ; d’autant plus que vu son écriture et son orthographe, il en serait totalement incapable ; chacun son métier…

    RépondreSupprimer
  17. A mon avis il doit être déçu que le Paris-Brest et le cake caramel n'aient pas convaincu...
    Comme toute une générations de pâtissiers actuelle a la grosse tête et a l'ego sur-dimensionné, il doit penser que tout ce qu'il touche ou ce qu'il fait est de l'or en barre qui doit suscité émerveillement et approbation...

    RépondreSupprimer
  18. Bonjour à tous,

    J'ai donc pu appeler (hier, impossible) le chef il y a quelques minutes.
    Jonathan Blot a en effet expliqué que la photo ne reflétait pas le résultat net et précis habituel, attendu pour cette tarte au chocolat.

    Il a expliqué que son équipe travaillait dur et avait donc été déçue.

    De mon côté, que dire ? Après l'achat des gâteaux en question, je suis juste directement rentrée chez moi (à Passy) où j'ai pris les photos, comme je le fais tous les jours de la semaine. Je n'ai pas couru de sprint ou n'ai pas été bousculée dans le métro avec ces gâteaux !

    En tout cas, ça ne change pas le fait, que les 2 tartes sont excellentes. Quel malentendu !

    Voilà pour les précisions !
    Louise

    RépondreSupprimer
  19. Merci pour cette précision Louise, je suis choqué par les propos que certains de vos"lecteurs" ont utilisé. En tant que lecteur et fan de votre blog, je pense que vous auriez pas dû publier le commentaire du chef avant de comprendre sa réaction. Et vous cher lecteur, quelle violence!!!! Dommage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,

      Mon e-mail est en fait indiqué sur le blog dans le cas où on souhaite adresser un message direct et personnel (pas mal de messages sont reçus par ce moyen)

      Quand on écrit un commentaire, et quand on clique sur "Publier", on peut s'attendre à ce que ce soit logiquement ... publié :)

      En tout cas, tant de réactions signifient que nous sommes tous également amoureux de pâtisserie, ça c'est cool !

      Supprimer
  20. Bonjour Louise,

    Je pense que vous avez pas eu de chance avec votre tarte au chocolat, j'ai acheté une tatin et un tarte chocolat hier, j'ai fais 1h30 de transport avec, rien n'a bougé. Et il est vrai qu'elles sont vraiment délicieuses. bonne continuation. Boutique super sympa! merci pour l'adresse. Le chef à une tête de fou mais très sympa également. Je ne comprend pas pourquoi ce commentaire de sa part. On nous cache quelque chose .... lol.

    RépondreSupprimer
  21. Je découvre avec effarement certains commentaires sur le billet de Louise. Faut-il rappeler qu'il s'agit d'un blog, qu'il est mené en toute indépendance par son auteur et qu'à ce titre chacun est libre d'adhérer ou non à son contenu et de cliquer ailleurs le cas échéant? Louise conduit ses descriptions et avis avec un souci d'honnêteté exemplaire, en aucun cas elle ne s'attaque directement ou avec quelque préjugé que ce soit à quiconque. Elle juge les gâteaux, à la lumière de son expérience et de ses exigences, sans se prétendre jamais porteuse du goût universel. Quant à Monsieur Blot, les éventuelles fluctuations de son humeur au gré des minutes ne doivent en aucun cas être prises en compte ici. Il rend publique son jugement sur Louise et son travail, c'est à lui d'en assumer les conséquences. Nul ne lui retire le droit d'exprimer ce qu'il ressent, à savoir la déception de ne pas avoir vu son travail considéré exactement comme il l'aurait souhaité (!), mais il est intolérable qu'il s'attaque directement à l'auteur, en donnant son nom de famille alors qu'elle ne le diffuse pas et en la menaçant tout simplement ("Ne remettez plus jamais les pieds chez moi". SINON QUOI?). La question du gâteau pris sous son plus mauvais profil est en outre tout simplement inappropriée, pour ne pas dire grotesque. Monsieur Blot, savez-vous que dès lors qu'un client vous a acheté un gâteau, vous n'en êtes plus le propriétaire? Qu'à partir du moment où quelqu'un a mis votre composition dans sa bouche, vous ne pouvez plus piloter sa perception? Pensez-vous que Pierre Hermé pourchasse dans la rue ceux qui proclament que ses macarons ne sont pas à la hauteur de leur réputation? Vais-je me faire menacer par Vuitton si je publie une photo d'un de leurs sacs un peu trop entrouvert? Soyez sérieux. Vous vendez un travail, vous devez accepter qu'il puisse être jugé. Louise a précisé que deux de vos gâteaux ne l'ont pas convaincue, elle n'a pas dit qu'il n'étaient pas bons. La photo que vous considérez irrespectueuse est, je le regrette, celle que je trouve personnellement la plus sensuelle et donc appétissante. La perfection ne se situe pas toujours dans la symétrie absolue. Surtout, Louise n'est pas votre chargée de communication, mais peut-être ne le saviez-vous pas? J'avais, à la lecture du billet, une envie très forte de découvrir vos gâteaux pour lesquels elle ne manquait pas de superlatifs. Je suis certaine que vous y mettez tout votre coeur et qu'ils sont le résultat de l'investissement de toute une équipe. Ne pensez-vous pas qu'il serait plus opportun de continuer à leur consacrer toute cette énergie plutôt qu'à tourner cette dernière en agressivité à l'égard de quelqu'un qui ne fait qu'exprimer la même passion que vous? Je n'irai pas, hélas, découvrir vos merveilles. Parce que leur plus mauvais communiquant, c'est vous.

    RépondreSupprimer
  22. la cuisine et la patisserie sont un art difficile où s'exécutent des hommes souvent irascibles et colériques!c'est ainsi! Il faut, à l'instar des footballeurs, qu'ils ne donnent pas leur opinion publiquement! ;) Sinon je suis comme beaucoup ici: je serais allée en courant suite au descriptif et photo de Rais pâtisserie puis lisant l'intervention du pâtissier je me dis que j'irai ailleurs! Merci pour toutes les découvertes, les bonnes adresses, les descriptifs qui me font saliver à Paris et à New York où je suis présentement. Votre travail est une merveille.

    RépondreSupprimer
  23. La cuisine et la pâtisserie sont des métiers difficiles remplis d'hommes irascibles et colériques. Il faut le savoir. Il suffit qu'ils ne s'expriment pas en public à l'instar des footballeurs. J'étais comme tous ici, j'avais envie d'y courir suite aux photos, commentaires, évocations gourmandes. Puis je lis le "droit de réponse"...au secours. Si on ne peut/veut/sait être commerçant il faut changer de métier, ou se taire et laisser des communicants parler. J'apprécie O combien raids pâtisseries qui est d'utilité publique! Merci et continuez!

    RépondreSupprimer