lundi 12 novembre 2012

Kiriko Nakamura à l'Instant d'Or (Paris 8ème)

Aujourd'hui, je vous invite à découvrir les coulisses d'une table gastronomique que m'avait vivement recommandée Sébastien Dégardin : l'Instant d'Or, situé non loin des Champs Elysées. Aux côtés de Frédéric Duca (Le Petit Nice, Le Martinez, Hélène Darroze), Kiriko Nakamura, talentueuse pâtissière nippone, réinvente les classiques avec brio : de l'oseille sauvage dans une panna cotta à la poire, de la cardamome dans un cheese cake, un crémeux au chèvre et un crumble coco dans un dessert au cassis... Le tout réalisé avec force grâce et gourmandise :

Dans les coulisses du restaurant L'instant d'or
Les mignardises (cake ananas coco pistache, macaron quetsche et marron)

De mère cuisinière, Kiriko a d'abord travaillé au Japon, en particulier à l'Hôtel Windsor d'Osaka d'où elle est originaire. Arrivée en France il y a à peine 3 ans, elle a voulu repartir de zéro. Elle a alors travaillé chez Christophe Roussel, chez Itinéraire - où elle s'est appropriée le style bistronomique, puis chez Hélène Darroze où elle a rencontré Frédéric Duca, à l'époque chef et directeur de la restauration. 

Dans les coulisses du restaurant L'instant d'Or

Dans les coulisses du restaurant L'instant d'Or
Figues de Solliès (oui, c'était encore la saison quand je suis passée faire les photos!)
Dans les coulisses du restaurant L'instant d'Or
Crème au lait de chèvre, confiture de figue, figue rôtie au porto (variété ronde Bordeaux), crumble coco, granité au miel, espuma et chips de cassis. Des goûts bien rythmés, des textures pleines de relief... Bref, un dessert indécent.
Dans les coulisses du restaurant L'instant d'Or

Kiriko Nakamura et Frédéric Duca, le chef, ont accepté de prendre la pose.

A côté de la Noix de saint jacques laquées au muscat, chou rave et cresson, riz noir venere qui reste le plat signature de la maison, le dessert phare est une composition au citron et celeri (le dessert n'était pas à la carte lors de mon reportage, je compte sur vous pour m'en donner des nouvelles!).

Dans les coulisses du restaurant L'instant d'Or


Biscuit fondant au chocolat Carupano (Venezuela), parfait à la banane, noix de macadamia, sauce banane et écume à la fève tonka. Elégant, peu sucré (contre toute attente) et gourmand.


Côté fournisseurs, Kiriko travaille avec la Chocolaterie de l'Opéra, les Vergers Saint Eustache, et d'autres producteurs pointus comme Pierre Baud pour la figue de Solliès, les Vergers de Septiere pour la poire, ou Bachès pour les agrumes.


Dans les coulisses du restaurant L'instant d'or - cheese cake
Le dessert du jour lors de mon passage : un cheesecake pamplemousse-orange et mirabelle, sorbet mirabelle, chantilly miel et cardamome. Un vrai bonbon.

Pour les plus classiques, la tatin. Crème anglaise à la cannelle, caramel infusé à la pomme, sorbet au lait ribot, chips de pomme

Ici, un dessert ludique, jouant sur des textures dingues: Mousse au mascarpone, dés de poire pochée, gelée et confit de gingembre, oseille sauvage et dacquoise amande.

Bref, dépêchez-vous de découvrir cette table encore confidentielle, car elle ne le restera pas longtemps... Les délicieux desserts de Kiriko mis à part, le style de la maison s'inspire des saisons et des produits (parfois méridionaux car le chef - un CV long comme le bras - vient de Marseille).

Un grand merci à Frédéric Duca et Kiriko Nakamura d'avoir pris le temps de répondre à mes questions (et Dieu sait si j'en pose...) !


36 Avenue George V
75008 Paris
Métro George V / Alma Marceau

01 47 23 46 78

Menus :
Déjeuner: 36€
Dîner : 68€ (4 plats) - 98€ (6 plats)

4 commentaires:

  1. Jaw-dropping exquisite!
    Very Japanese in detail

    RépondreSupprimer
  2. le riz noir n'est pas vénéré mais nero venere (sans accent aigu)
    http://www.risovenere.it/filiera-riso-venere/

    RépondreSupprimer
  3. Oups, c'est modifié, merci pour cette correction !

    RépondreSupprimer
  4. De quel parfum est le sorbet sur le dessert gingembre?

    Est-ce qu'il s'agit d'une tuile ou autre chose?

    Merci pour votre réponse

    RépondreSupprimer