jeudi 15 novembre 2012

Le Cacaotier : mini-concours

De retour d'interview de Hubert Masse, le talentueux et discret chocolatier derrière Le Cacaotier, lauréat d'un award du chocolat (récompensant les 12 meilleurs chocolatiers de France) pour la deuxième année consécutive.

Je suis rentrée avec un charmant petit ballotin de bonbons de chocolat... que je vous propose de gagner.

Le Cacaotier
Je n'ai pas trop regardé, mais je crois qu'il y a une vingtaine de délicieux bonbons à l'intérieur, dont celui-ci :

Le Cacaotier - Praliné gianduja
THE praliné. D'une intensité folle. Clairement dans mon top 3 (si ce n'est le "top 1") des meilleurs pralinés/gianduja de Paris. 

Si cette petite gourmandise vous tente il vous faut :

- pouvoir passer demain soir ou samedi à la Muette pour le chercher
- préciser en commentaire la meilleure pâtisserie au chocolat que vous ayez dégustée à Paris

La main innocente de Christophe D. tirera au sort parmi les 5 commentaires les plus alléchants.

[ajouté le 16 novembre 2012 : en découvrant ce post, Hubert a souhaité nous offrir un autre coffret de ses bonbons de chocolat, donc il y aura 2 gagnants et je vous donnerai les résultats ce lundi ] :)

[Ajouté le 19 nov 2012 : Merci à tous pour votre participation! Les gagnants sont Claire, pour le premier cadeau et Riri86 pour le second: pouvez-vous m'écrire à l'adresse louise[at]raids-patisseries[dot]com pour que l'on s'organise ? ]


L'interview de Hubert Masse bientôt sur Raids Pât...

Le Cacaotier
A Paris :
44 rue de Verneuil
75 007 Paris
01 49 27 92 43


à Enghien :
14, rue de Mora
95 880 Enghien les Bains
01 39 89 29 31

21 commentaires:

  1. Voilà qui est très intéressant !!!

    Je ne saurai dire si c'est la meilleure mais en tout cas, une des meilleures pâtisseries au chocolat goûtées à Paris serait très certainement la tarte au chocolat de chez Tartes Kluger.
    Relativement simple de par sa réalisation et son esthétisme, mais cet appareil mousseux... et cette pâte... j'en garde des souvenirs intacts et j'en mangerai volontiers une grosse part pour le goûter !

    RépondreSupprimer
  2. Un gianduja n'est pas un praliné !!

    RépondreSupprimer
  3. Bon d'accord, je me lance. Après réflexion, THE BEST of the best, la pomme de terre de JP Hévin. Particulièrement pour l'ascenseur émotionnel qu'elle promet : on-ne-peut-plus repoussante (là-dessus, en cohérence avec son nom), mais ô quel délice (du moins de ce que je m'en souviens). Entre le caoutchouteux des oranges confites, la douceur de la pâte d'amandes, l'amertume du chocolat noir, le peps des raisins légèrement rhumés ?, le biscuit croustillant, la crème fondante.. Et tout ça, oui oui, dans une grosse patate ! Sans décoration ni artifice, une patate qui ne fait pas semblant d'être jolie, et surtout une patate qui ne fait pas semblant d'être à tomber, littéralement, par terre (d'où la pomme de terre.. hum).

    RépondreSupprimer
  4. Entre le moment où j'ai lu lu ton billet et celui où j'ai commencé mon commentaire, 5 bonnes minutes se sont écoulées, minutes pendant lesquelles je me suis transportée il y a huit ans, quand, au Bristol, je découvrais du regard puis du nez, des lèvres, des dents et du palais, ce qui resterait mon grand moment chocolaté, de ceux dont on ne se relève jamais complètement. Un Twix revisité, ce n'est bien sûr pas ainsi qu'on le présentait sur la carte, mais moi, en cet instant, c'est cette gourmandise phare de mon enfance qui resurgissait là, des mains d'un grand chef pâtissier. Un Twix porté en sa quintessence, jeu de textures, de saveurs, de températures, d'odeurs. Mon enfance, le meilleur des ingrédients, le tout transcendé par le savoir faire d'un pâtissier passionné... Prouesse d'un dessert sucré à la perfection. Je n'ai jamais remangé de "vrai" Twix depuis.
    PS : justement, je dois aller à la Muette...

    RépondreSupprimer
  5. Tarte Gianduja – Un Dimanche à Paris (5,2 €)

    Tout d’abord, il s’agit d’une splendide petite tarte rectangulaire, bien équilibrée, avec trois noisettes et un morceau de chocolat délicatement disposés sur ce que l’on pressent comme un délice de gianduja (et de gourmandise en général).

    A la découpe, on peut sentir que la pâte est parfaitement réalisée, légèrement croustillante, assez dense mais pas lourde. Le gianduja semble fondant sans être liquide : proche de la perfection.

    Une fois en bouche, c’est l’explosion de saveurs : une pâte absolument succulente, avec un fond délicieux (au léger goût de noix ?), mettant incroyablement bien en valeur la saveur parfaite du gianduja et du goût de noisettes.

    La tarte semble petite mais l’intensité est telle que le plaisir ressenti fait totalement oublier le reste.

    Un modèle de pâtisserie au chocolat gianduja, d’une finesse remarquable et à la saveur réellement puissante. LA douceur gianduja de Paris.

    AW

    RépondreSupprimer
  6. Kyyyah!
    Rhm, pardon.
    Donc, je joue. maintenant le problème reste que j'ai peu gouter encore aux pâtisseries parisiennes...
    L'éclair au chocolat de Jacques Génin, jusqu'à présent! (J'avais gardé un mauvais souvenir des éclairs-de-cantine... celui-ci les a tous rachetés. Une merveille d'équilibre)

    RépondreSupprimer
  7. YES, YES, YES!!!!

    Pour moi, plus c'est chocolaté et mieux c'est. Du coup, après avoir tenté beaucoup de pâtisseries au chocolat, au final, mon péché mignon, c'est la tarte au chocolat, la vraie, celle avec une bonne ganache noire. Et après en avoir mangé des tonnes, mon choix s'est arrêtée sur celle de Charpentier (ou plutôt maintenant Didier Fourreau) qui est excellente. J'ai aussi un très bon souvenir d'une bûche très chocolatée (Origine) au chocolat Porcelana de chez Pierre Hermé.

    Mais au fond, celle que je préfère, c'est celle que je fais moi-même à partir de la recette de Pierre Hermé intitulée tarte de Nayla dans laquelle je diminue la quantité de sucre et j'utilise du chocolat Chuao de chez Amadéi. Je crois qu'il n'y a pas, sur le plan gustatif, de plaisir plus intense, de jouissance plus explosive, de nirvana plus extatique. Je crois que l'on touche alors au divin....

    Enfin, il y a aussi une petite régression avec un gâteau appelé Turinois au châtaignes et au chocolat, qui, s'il n'atteint pas les sommets gustatifs de la tarte ci-dessus est quand même (avec de très bons ingrédients) un beau souvenir d'enfance et un plaisir aussi gourmand que fondant...

    RépondreSupprimer
  8. La tarte fine au chocolat Porcelana de Pierre Hermé, tout simplement chocolatissssssssime :D

    RépondreSupprimer
  9. J’ai failli dire "le sablé au chocolat de Sébastien Dégardin!!" découvert il y a peu grâce à toi, mais en fait je crois que c’est plutôt (de justesse) la tarte au chocolat de Sébastien Gaudard: l’équilibre pâte / ganache est parfait pour mes goûts, et j’ai beaucoup aimé les saveurs des deux éléments.
    Au fait, est-ce que "Plaisirs sucrés" de PH entre dans la catégorie chocolat? Si oui alors le choix et dur...
    Et re au fait: est-ce que la "pâtisserie dégustée à Paris" peut ne pas venir d’une pâtisserie? Parce que dans ce cas je fais passer sans vergogne ma tarte caramel-chocolat au premier rang: une pâte sucrée bien croustillante (recette PH) + une couche de caramel au beurre salé fait maison, à la bonne consistance + une couche de ganache au Valrhona (le noir 61% ou le Caraïbe).
    Ultra simple et ultra délicieux.

    RépondreSupprimer
  10. Mon plus grand plaisir gustatif de l'année est indéniablement le Grand Cru de la Pâtisserie des Rêves : 100% chocolat avec une pointe de fleur de sel , un délice !

    RépondreSupprimer
  11. Le "Carrément Chocolat" de Pierre Hermé : un gâteau qui concentre le chocolat sous toutes les formes possibles. Je suis passée par 10 stades de plaisir en le mangeant.

    RépondreSupprimer
  12. D'apparence anodine mais méritant d'être mis à l'honneur : l'éclair au chocolat de Laurent Duchêne !
    Après des années d'escapades sucrées, mes papilles l'ont tout simplement désigné - à l'unanimité : "meilleur éclair au chocolat de Paris".
    La crème a une texture à ravir les plus exigeants, un goût de chocolat agréable, authentique et bien équilibré, le glaçage d'une sobriété bienvenue, la pâte à choux, si souvent décevante, est ici exécutée d'une main de maître.
    Cet éclair au chocolat rejoint "plaisirs sucrés" (du célèbre PH) et quelques autres dans ma très courte liste de valeurs sûres : la simplicité qui tutoie la perfection...

    RépondreSupprimer
  13. Meilleure pâtisserie au chocolat ? Difficile, car j'en ai gouté tellement peu... Je penserai au mille-feuille chocolat de chez Génin.

    RépondreSupprimer
  14. Grande fan d'Hubert Masse depuis bien longtemps (le carina est également un de nos favoris et ses pralinés sont à tomber par terre), je pense qu'il pourrait être intéressant pour les lecteurs franciliens d'ajouter son adresse à Enghien Les Bains.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Ciloulachenille,
      Je viens de l'ajouter suite à ton commentaire.

      Supprimer
  15. Bonjour ! Pour moi ce serait la nouvelle forêt noire d'Arnaud Delmontel : biscuit sacher chocolat fondant, mousse chantilly mascarpone très légère,
    griotte paradisiaque, feuille de chocolat bien craquante, un délice pour les papilles et pour les yeux !

    RépondreSupprimer
  16. Ohhhhhhhhhh un concours qui donne envie. Pour moi ça sera le paris brest de chez sebastien degardin..qui est à 2 min à pieds de chez moi!

    RépondreSupprimer
  17. Drooling on the keyboard..the box looks to be made of chocolate.
    The shops are charming and close to/in Paris!
    An absolute must-do next time...
    des meilleurs pralinés/gianduja de Paris...sigh

    RépondreSupprimer
  18. bonjour
    je tente aussi ma chance !!
    pour moi c'est la tarte gianduja de "un Dimanche à Paris" suite à ton article !! une belle surprise.

    Nath27

    RépondreSupprimer
  19. J'arrive après la bataille, mais j'ai découvert le week-end dernier le gâteau au chocolat grands crus de la pâtisserie Des gâteaux et du pain, et ce fut une révélation : fort en chocolat, très peu sucré, pas du tout écœurant (ça l'est souvent), léger mais en même temps terriblement gourmand. Je n'ai cessé d'y repenser depuis...

    RépondreSupprimer