vendredi 29 juin 2012

Gâteaux japonais chez Walaku (2/2)

Suite de mon périple gustatif autour des pâtisseries de Walaku. Vous l'aurez compris, mon choix se porte sur le warabi mochi, les autres douceurs étant davantages des nourritures de l'âme que des plaisirs terrestres.


Kinton hortensia (5€)

Wakalu pâtisserie japonaise Paris - Wagashi
Mignon mais pas plus gros qu'un abricot. Pâte d'azuki blanc. Texture molle, fondante, légère, grenue comme une pâte d'amande. Petits cubes de gelée peu sucrés. Noyau en azuki rouge
Wakalu pâtisserie japonaise Paris - Wagashi



Dorayaki (4€)


Wakalu pâtisserie japonaise Paris - Wagashi
Texture moelleuse et humide des pancakes, par ailleurs salés et miellés. Compotée très sucrée d'azuki rouge (goût d'amidon, de marron glacé)

Fuyaki Senbei (1,50€)


Wakalu pâtisserie japonaise Paris - Wagashi
Heu... Pas trop mon genre... une sorte de biscuit soufflé, mix d'ostie et de meringue, léger et fondant immédiatement sous le palais, certes, comme du sucre.




Walaku
33 rue Rousselet
75007 Paris
Métro Vaneau
Fermé les lundis et mardis
Salon de thé à partir de 15h

jeudi 28 juin 2012

Gâteaux japonais chez Walaku (1/2)

Aujourd'hui, un adorable petit salon de thé nippon d'à peine 8 couverts, blotti derrière le Bon Marché. Les wagashis s'y révèlent d'une fraîcheur et d'une tendresse époustouflantes. Attention, la taille des gâteaux est infinitésimale et les prix ... palace !

Warabi mochi (7€) - à base de farine de racine de fougère (!)


Salon de thé Wakalu Paris - Wagashi
 Je recommande ce petit bijou de délicatesse. Textures extra. Un coeur d'azuki, velouté (sans morceau, mixé), enveloppé dans une gelée douce et élastique (indéfinissable !) et saupoudré d'une sorte de soja grillé.
Salon de thé Wakalu Paris - Wagashi



Minazuki (5€)


Salon de thé Wakalu Paris - Wagashi
Un matelas à mi-chemin entre la gelée et la pâte de fruit couvert d'azuki à moitié confits. Petit goût de prune et de marron glacé.



Walaku
33 rue Rousselet
75007 Paris
Métro Vaneau
Fermé les lundis et mardis
Salon de thé à partir de 15h

mercredi 27 juin 2012

Régis ouvre une pâtisserie rue Saint Jacques (2/2)

Fines, caramélisées, croquantes... ce sont les tuiles aux amandes qu'il faut impérativement goûter chez Régis. Les autres pâtisseries (bon rapport qualité/prix) méritent, elles, d'être re-testées une fois la production rodée :

Tarte au chocolat (4,10€)

Crêtes en nougatine de grué : très beurrées, acides, croquantes. Pâte sablée au cacao épaisse, avec un bon goût de beurre frais. Un peu molle cependant. Ganache au chocolat salée et acidulée, avec des flaveurs de fruits rouges.

Entremets Régis (4,30€)


Design sobre et efficace. Une mousse au chocolat au lait et caramel (un peu grasse) embrasse un coeur de génoise (chocolat) et de crème brûlée (très ... crémeuse). Ça manque de tonus, de texture.
Le carottage

Cake aux fruits secs (2,50€)



Goût d'alcool (rhum? kirsch?). Petits morceaux d'abricots secs, de raisins et de noix (non torréfiées, dommage). Texture molle, élastique.


A noter, Régis propose aussi des glaces maison (notamment un sorbet fraises des bois), que je n'ai pas encore goûtées.



Et vous, qu'avez-vous déjà testé dans cette pâtisserie ? Faites part de vos avis !

Pâtisserie Régis
200 rue Saint Jacques
75005 Paris
RER Luxembourg
01 43 29 43 11
Fermé le lundi et le dimanche après-midi

mardi 26 juin 2012

Régis ouvre une pâtisserie rue Saint Jacques (1/2)

Régis, le chocolatier de la rue de Passy, a ouvert sur la rue Saint Jacques une nouvelle boutique, dédiée cette fois à la pâtisserie. Au programme, des entremets, des cakes et des biscuits nets et savoureux (quoique perfectibles), fabriqués sur place, et à des prix raisonnables. Le must : les tuiles aux amandes, simplement exceptionnelles.


Tartelette framboises (4,10€)

Pâtisserie Régis Paris - Tarte framboise
 Gentille. Un sablé breton bien friable, de la crème pâtissière qui a un peu forcé sur la pistache, et de belles framboises parfumées, odorantes


Tuiles aux amandes (3,50€ le paquet)


Pâtisserie Régis Paris - Tuiles aux amandes
 Le courant est tout de suite passé. Croquantes, très bien cuites, vanillées, ces tuiles ont le goût du fait maison. Attention, vous prenez votre shot de sucre et de beurre pour la journée. A tester obligatoirement si vous passez chez ce pâtissier (et pourtant je ne suis pas fan de ce biscuit d'habitude)
Pâtisserie Régis Paris - Tuiles aux amandes


Jolie boutique art déco.
Salon de thé sombre mais mignon et propret.
Accueil aimable. 


Pâtisserie Régis
200 rue Saint Jacques
75005 Paris
RER Luxembourg
01 43 29 43 11
Fermé le lundi et le dimanche après-midi

lundi 25 juin 2012

Les desserts de Boco

Coups de coeur sucrés chez Boco (je ne vous montre pas tout ce que j'ai pu tester...).

Cake fondant au chocolat - Christophe Michalak (3,20€)


Restaurant Boco - Cake fondant au chocolat - Michalak
Joli travail sur les textures. Fondant, peu cuit, humide, avec un délicieux goût de chocolat (bio - Andoa de Valrhona d'après l'étiquette donc tout s'explique). Coque de chocolat au lait croquante avec de savoureux éclats d'amande (c'est dommage, il me semble qu'il y a de l'huile dans cette gangue)
Restaurant Boco - Cake fondant au chocolat - Michalak


Namelaka aux pralines de noix - Frédéric Bau (4,20€)

Restaurant Boco - Namelaka noix chocolat - Frédéric Bau
Ne vous fiez pas à la plastique étrange de cette namelaka, qui s'avère absolument délicieuse. Noix torréfiées croquantes, crème au chocolat blanc discrète, et crémeux au chocolat noir, acidulé et peu sucré.
Restaurant Boco - Namelaka noix chocolat - Frédéric Bau


Tatin abricot - rhubarbe - Philippe Conticini (4,20€)

Restaurant Boco - Tatin abricot rhubarbe - Conticini
Plus une compotée qu'une tatin. Intense, fruitée, acidulée, légèrement effilochée. Sorte de pastille à l'amande sur le dessus.

Cookie au chocolat noir - Christophe Michalak (2,50€)


Restaurant Boco - Cookie chocolat Andoa - Michalak
On retrouve ici le même délicieux chocolat, en gouttes généreuses. Pour les amateurs de cookies mi-cuits: roussi en dessous, moelleux au-dessus. Croquant et croustillant. Assez peu sucré.


Et vous, quels sont vos desserts préférés chez Boco ?

Boco
3, rue Danielle Casanova
75001 Paris
Métro Tuileries ou Opéra
01 42 61 17 67
Ouvert du lundi au samedi de 11h à 22h

vendredi 22 juin 2012

Berthillon : quelles glaces déguster ?

Glaces Berthillon, Paris

Les journées ensoleillées se raréfiant curieusement, voici mes recommandations pour optimiser chaque éclaircie, si vous passez près de l'Ile Saint Louis (comme ça, innocemment) :

Par ordre de préférence (mes principaux critères étant la concentration en goût et le respect du fruit) :

  • Glace Agenaise (armagnac, prune) - envoûtante, parfumée
  • Glace Pain d'épice - vif et juste
  • Glace Caramel beurre salé - intense
  • Glace chocolat - peu sucrée et boisée
  • Glace Pistache - fidèle au fruit, avec des éclats de pistache
  • Glace Nougat au miel : franc et gourmand
  • Sorbet cacao : fleuri et amer
  • Glace Praliné citron coriandre : intéressant
  • Sorbet Coco : douce, bien dosée
  • Sorbet Pamplemousse : acide et très proche du fruit
  • Sorbet Fraise des bois (la spécialité de la maison): ne se livre pas à la première bouchée, monte au contraire en intensité. Goût délicat et acidulé. Menues fraises des bois encore givrées, craquantes

A noter, je n'ai dégusté qu'une trentaine de parfums (= tous ceux qui étaient à la carte aujourd'hui) donc cette sélection évoluera certainement avec les saisons des fruits/ les nouveautés.



Et vous, quelles sont vos parfums préférés chez le célèbre glacier ?


Berthillon
29 rue saint Louis en l'Ile
75004 Paris
01 43 54 31 61



Egalement, les recommandations Raids Pâtisseries pour Raimo

jeudi 21 juin 2012

Mouna, Du Pain et des Idées

Aahhh... la mouna... toute mon enfance ! Elle enveloppait les goûters du dimanche de ses doux effluves orangés; elle rappelait l'histoire de la famille. J'ai donc longtemps hésité à goûter celle de Christophe Vasseur, pensant qu'elle ne pourrait rivaliser avec des souvenirs idéalisés. Tant s'en faut, Du Pain et des Idées a su restituer scrupuleusement la gourmandise vibrante de cette brioche méridionale.

Divines flaveurs de fleur d'oranger et de vanille. Mie resserrée et moelleuse. Grains de sucre en nombre fort heureusement limité.

3,80€ la part de mouna
34, rue Yves Toudic
75010 Paris
Métro Jacques Bonsergent ou République

mardi 19 juin 2012

Où déguster les meilleurs palmiers de Paris ?

Où déguster le meilleur palmier de Paris ? Question délicate, épineuse, soulevée maintes fois par les lecteurs de Raids Pâtisseries. Trop sucrés, trop beurrés, jamais assez caramélisés, ces gâteaux sont souvent victimes d'incurie de la part de nos chers pâtissiers.

Remerciements à Olivia, grande amoureuse de palmiers, Fanny, Raphaële, Arnaud et Didier (qui nous a achevés avec un fabuleux entremets fait maison!), qui ont dégusté sans sourciller les 15 gâteaux feuilletés du comparatif.

Précisons qu'il pleuvait le jour de la dégustation, ce dont nous avons tenu compte.

Boulangerie Pichard - Palmier
Un canon de beauté signé Pichard (arrivé 4ème)

Quatre pâtisseries se sont nettement distinguées :

1. Ladurée (2,30€) *****
2. Fauchon (3,50€) *****
3. Les Enfants Gâtés (1,70€) **** (remarquable rapport qualité prix)
4. Pichard (1,70€) **** (idem pour le rapport qualité prix)

Voici les autres palmiers dégustés, par ordre de préférence :

Smith Bakery (2,50€) ***
Sébastien Dégardin (1,60€) ***
Privat (1,50€) ***
Delmontel (2,30€ de mémoire) ***
Benoît Maeder (1,80€) ***
La Flûte Enchantée (2,30€) ***
Blé Sucré (3,50€ les 100g) **
L'Autre Boulange (5,50€ les 100g) **
Carette (2,70€) **
Vandermeersch (1,50€) **
Philippe Martin (1,80€) **
Le Boulanger de Monge (2,10€) *


1. Ladurée (2,30€) *****

Ladurée - Palmier
Un joli palmier, arrondi, de belle taille, épais et bien cuit. Nez : beurre salé. Goût de beurre frais. Texture cassante, croquante.

2. Fauchon (3,50€) *****

Pâtisserie Fauchon - Palmier
Le moins épais de tout le benchmark, ce qui évite la saturation du palais. Brun et brillant, avec de petites inclusions de vanille (?). Nez : caramel. Notes de caramel et de beurre salé. Bien feuilleté et craquant.

3. Les Enfants Gâtés (1,70€) ****

Pâtisserie Les Enfants Gâtés - Palmier
Carrosserie rutilante, bien caramélisée. Nez : beurre frais. Goût de caramel et de beurre (trop gras). Croquant mais un peu coriace.



4. Pichard (1,70€) ****


Boulangerie Pichard - Palmier
Taille moyenne. Bien régulier, brillant, bien cuit. Nez un peu trop gras. Goût de beurre et de caramel. Texture sèche et fondante.

Smith Bakery (2,50€) ***

Rudement appétissant, malgré une couleur pâlotte. Fin et figé dans le caramel / le beurre. Ce palmier croque délicieusement, voire crépite sous le palais. Goût de beurre concentré et nez légèrement amer.

Sébastien Dégardin (1,60€) ***

Sébastien Dégardin - Palmier
Forme originale. Ferré aux extrémités (goût de farine torréfiée puis de grillé), ce qui a dérouté les dégustateurs. Agréable nez beurré. Très feuilleté.

Privat (1,50€) ***

Saupoudré de sucre semoule. Nez : farine torréfiée. Croustillant et moelleux. Trop sucré.

Delmontel (2,30€ de mémoire) ***

Arnaud Delmontel - Palmier
Un palmier épais et à la finition maladroite. Caramélisé par endroit. Nez agréable de farine torréfiée et de beurre. Goût de caramel. Texture croquante et légère.

Benoît Maeder (1,80€) ***

Benoît Maeder - Palmier
Un palmier gonflé et "léger". Blond dessus, brun sur la sole et la tranche. Craquant. Léger en goût.

La Flûte Enchantée (2,30€) ***

Pâtisserie La Flûte Enchantée - Palmier
Cuit irrégulièrement. Nez : beurre cuit. Très sucré. Feuilleté mais mou.




Blé Sucré (3,50€ les 100g) **


Blé Sucré - Palmiers
Légèrement hors sujet. Petits palmiers vendus en sachet, parfaitement cuits, parfaitement nets. Très peu sucrés, nullement caramélisés, et au goût dominant de farine torréfiée. C'est un parti pris déconcertant pour les amateurs de palmiers.

L'Autre Boulange (5,50€ les 100g) **

L'Autre Boulange - Palmier
Les plus chers de tout le comparatif, pour un niveau de finition dont je vous laisse juge... Cuisson irrégulière. Nez huileux. Goût fade et salé. Assez croustillants en revanche.


13. Carette (2,70€) **


Pâtisserie Carette - Palmier
Un palmier large et épais. Belle couleur ambrée. Feuilleté mais un peu mou. Pas trop sucré. Farineux, avec un goût de beurre écrasant.



14. Vandermeersch (1,50€) **


Pâtisserie Vandermeersch - Palmier
Taille moyenne. Salé, avec un goût de pâte à gâteau. Un peu mou.


15. Philippe Martin (1,80€) **


Boulangerie Philippe Martin - Palmier
Cuisson un peu irrégulière. Nez gras. Feuilleté mais un peu mou. Goût fade.

16. Le Boulanger de Monge (2,10€) *


Boulanger de Monge - Palmier
Généreux, mais vraiment, il ne fallait pas... Pâle. Nez huileux. Mou et farineux. Goût de pâte à gâteau.



Pour finir, un lien vers une autre amatrice de palmiers !

lundi 18 juin 2012

Des Gâteaux et du Pain (en couleur pourpre)

Petites curiosités estivales et gaies chez Des Gâteaux et du Pain (Claire Damon) :

Baba à la fraise (5,60€)

Des Gâteaux et du Pain - Baba à la fraise
Un gâteau fruité et sans alcool qui devrait convaincre les réfractaires au baba. La brioche est imbibée de jus de fraise, joliment abricotée à la gelée de fraise (goût de mara / fraise des bois) et posé sur une fine panna cotta vanillée qui apporte un peu d'onctuosité. Texture du biscuit un peu "rêche".
Des Gâteaux et du Pain - Baba à la fraise


Lipstick Cerise (5,80€)

Des Gâteaux et du Pain - Lipstick cerise
Un look rappelant la pomme d'amour. Manque de peps. Superbe fond croquant et moelleux en pâte d'amande / amandes concassées rappelant le goût melliflu du turron (une délicieuse idée à reprendre !)
Des Gâteaux et du Pain - Lipstick cerise
Carottage (désolée pour la qualité de la photo...)



Plus d'articles sur Des Gâteaux et du Pain :
Le croissant (arrivé 1er au classement Raids Pâtisseries)


63, boulevard Pasteur
75 015 Paris
Métro Pasteur
Fermé le mardi

vendredi 15 juin 2012

Glaces et sorbets chez Pierre Hermé

Parisiens désespérés, sachez qu'il fait beau ce dimanche. Vous pourrez profiter de ce succédané d'été pour déguster glaces et sorbets - chez Pierre Hermé, je vous recommande la glace Mosaïc.


Montebello (glace pistache, sorbet fraise)


Pierre Hermé - Glace Montebello
Chouette glace à la pistache, intense, relevée par des éclats croquants (c'est agréable d'avoir de la texture). Le goût du sorbet fraise ne s'affirme que dans un second temps (un peu trop sucré)


Mosaïc (glace pistache, sorbet griotte)



Pierre Hermé - Glace Mosaïc
 Un sorbet à la griotte vif, concentré en goût, agréablement accompagné de morceaux de griottes. La glace pistache est la même que pour le Montebello.


Chocolat nougatine aux éclats de fèves de cacao, poivre de Sarawak


Pierre Hermé - Glace chocolat nougatine
Chocolat fin et racé. Le grué apporte sa texture croquante et son agréable acidité. Petites flaveurs florales, apportées par le poivre. Plus pour les gourmets que pour les gourmands (ici, il ne s'agit pas d'une base d'anglaise)


Et vous, quelles glaces avez-vous essayées chez Pierre Hermé ?

6,60€ le pot individuel

Pierre Hermé
72 rue Bonaparte 
75006 Paris
Métro Saint Sulpice ou Mabillon
Ouvert tous les jours


185 rue de Vaugirard
75015 Paris
Ouvert tous les jours

jeudi 14 juin 2012

Pâtisserie Blé Sucré (2/2)

Suite de mes pérégrinations gourmandes dans le 11ème, à la pâtisserie Blé Sucré.

Brioche à la framboise (1,30€)


Pâtisserie Blé Sucré - Brioche framboise
Une création rigolote et bien trouvée. Morceaux de framboises fraîches. Extérieur craquant, glacé au sucre semoule. Goût de levure boulangère un peu trop prononcé.


Gâteau basque (2,60€)


Pâtisserie Blé Sucré - Gâteau basque
Pas facile de trouver un gâteau basque à Paris ! De mémoire, j'en ai seulement vu chez Stéphane Secco. Un gâteau basque familial, servi en parts. Très rhumé. Petit problème de cuisson sur la sole - le dessous est mou et pâlot.



Nougat York (4,80€)


Pâtisserie Blé Sucré - Entremets Nougat York
A tester d'urgence. Pâte sablée ultra croquante et fraîche surmontée d'une compotée d'abricot, acidulée, pleine de peps (goût de citron/gingembre), d'une génoise parfumée à l'orange, d'une crème un peu sèche à l'amande. Franchement extra, mais le glaçage, très sucré, est superflu !


Eclair au chocolat (2,60€)


Pâtisserie Blé Sucré - Eclair au Chocolat
Prix démocratique, ce qui est à souligner vu l'inflation générale à Paris... Le chocolat utilisé dans la crème pâtissière est vraiment délicieux. Glaçage au fondant trop épais (vous savez que les glaçages ne sont pas ma tasse de thé !!)



Blé Sucré
7 Rue Antoine Vollon
75012 Paris
Métro Ledru-Rollin