mercredi 6 février 2013

Cake au matcha - Hana Bento

Un chouette goûter, sans prétention et léger comme une plume : une part de cake au matcha trouvé dans un modeste snack / salon de thé japonais, non loin de chez moi. Accueil adorable.

Castellane au macha - Hana Bento



Hana Bento

Part de "castellane matcha" : 2,70€

56 rue de Boulainvilliers
75 016 Paris
09 83 63 00 12

Métro La Muette ou Boulainvilliers

5 commentaires:

  1. êtes vous sure qu'il ne s'agit pas plutot de Castella matcha? Les japonais sont très friand de ce gateau d'origine portugaise.

    Il me semble qu'il y a du miel dans la recette originale.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, je m'étais seulement référée au ticket de caisse de la boutique, où le mot employé est "Castellane", mais je crois que vous avez tout à fait raison.

      Supprimer
  2. Chouette goûter pour moi aussi avec deux clémentines corses bio...:)

    Je ne connais pas ce cake, mais j'ai eu l'occasion de goûter le cake aux framboises et au thé matcha de la pâtisserie des rêves que j'avais trouvé très bon. Un peu cher pour une petite tranche de cake (2,90€), mais finalement, pas beaucoup plus que celui-ci... Il faudrait comparer les deux, Louise, la balle est dans ton camp!
    D'ailleurs, à propos de rapport taille/prix, je voulais aussi goûter le brownie de la pâtisserie des rêves, mais quand j'ai vu 3,10€ pour une portion minuscule (même regardée au microscope électronique, on a du mal à la discerner...) qui doit faire deux bouchées, j'ai renoncé. Alors si quelqu'un a testé, je suis intéressé pour avoir un retour. Et petit message à la production : "Dis Monsieur Pâtisserie des rêves, ton brownie, tu ne pourrais pas le faire un peu plus gros? plus gourmand comme dirait quelqu'un... juste histoire que l'on puisse en avoir le goût!!!"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Didier,

      Oui, j'en avais déjà parlé ici http://www.raids-patisseries.com/2012/06/patisseries-reves-automne-japonais.html

      A très vite,
      Louise

      Supprimer
    2. Mea Culpa, j'avais oublié...

      Supprimer