mercredi 10 avril 2013

Pâtisserie Mori Yoshida (75 007)

Les belles pâtisseries n'en ont décidément pas fini de fleurir à Paris. Ce week-end, c'était l'installation du pâtissier Mori Yoshida qui était annoncée, sur la large et déserte avenue de Breteuil. Mais au delà du lieu, bien étudié et épuré, qu'en est-il des gâteaux ? Pour le moment, on peut surtout applaudir le rapport qualité-prix, exceptionnel eu égard à la technicité et à la précision du travail. Toutefois, on pourrait encore affiner le dosage en sucre et mettre davantage en valeur les fruits dans la gamme de pâtisseries.

Eclair au chocolat (3,50€)

Pâtisserie Mori Yoshida Paris - Eclair au chocolat
Eclair au chocolat (Pâtisserie Mori Yoshida)

Si l'éclair avait été tarifé 5 ou 6€, on aurait souhaité moins de sucre et une finale plus chocolatée que sucrée (d'autant que le chocolat est top). Mais franchement, à 3,50€, on ne va pas chercher l'embrouille. Fine feuille de chocolat, cassante et agréable.

Pâtisserie Mori Yoshida Paris - Eclair au chocolat



Bananier (6€)


Pâtisserie Mori Yoshida Paris - Bananier 
Bananier (Pâtisserie Mori Yoshida)

Réjouissant par ses dimensions. Humide à coeur tant les bananes sont légion. Régressif et parfait pour le goûter.
Pâtisserie Mori Yoshida Paris - Bananier



Far breton (2€)

Pâtisserie Mori Yoshida Paris - Far breton
Far breton (Pâtisserie Mori Yoshida)

Savoureux appareil, mais à toute fin utile, je rappelle que l'esprit d'un far breton c'est : 1/ la générosité (ici la taille avoisine celle d'une demi-balle de tennis...) 2/ beaucoup de pruneaux (ici, il y en a ... un, tout petit)


Tarte au chocolat (5,60€)

Pâtisserie Mori Yoshida Paris - Tarte au chocolat

Tarte au chocolat (Pâtisserie Mori Yoshida)



Ganache délicieuse aux notes de framboise. Mousse au chocolat trop grasse et sucrée. Fond de praliné feuilleté amande extraordinaire, à la fois croustillant et croquant. Pâte sucrée fine et croquante.

Pâtisserie Mori Yoshida Paris - Tarte au chocolat


Entremets Montélimar (5,20€)

Pâtisserie Mori Yoshida Paris - Entremets Montélimar
Entremets nougat de Montélimar (Pâtisserie Mori Yoshida)



[ci-dessus, une coupe]. Un bel entremets mariant miel, noisette et pistache. Texture principalement moelleuse et crémeuse. C'est trop sucré et le gâteau est abondamment badigeonné de gelée...

Tarte au citron (3,80€)

Tarte au citron (Pâtisserie Mori Yoshida)



Pour 3,80€, on oubliera le design et on se concentrera sur la pâte sucrée nickel, bien cuite, croquante et fine, le goût gentiment beurré et joliment fruité du crémeux citron. Gelée trop abondante sur le dessus.


Enfin, c'est un tout petit détail, mais le personnel, par ailleurs souriant et adorable, ne comprend pas très bien les questions en français donc ne comptez que sur vous-même si vous en avez (entre autres, lundi, j'ai appelé pour savoir si c'était ouvert et on m'a répondu que oui. J'y suis donc allée ... pour finalement trouver la boutique fermée :p).


Pâtisserie Mori Yoshida
65 avenue de Breteuil
75 007 Paris
Métro Sèvres - Lecourbe
Fermé le lundi toute la journée et le dimanche après-midi

8 commentaires:

  1. l'éclair a l'air vraiment top, je ne connaissais pas, j'ai très envie de tester
    merci pour l'adresse

    RépondreSupprimer
  2. également fermé le dimanche après-midi :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour la précision, je viens de rectifier !!

      Supprimer
  3. C'est pas cher et ça a l'air super bon !

    Et le mini éclair de Christophe Adam à 5€, je ne m'en suis pas remise... Et même pas exceptionnel en plus !
    Celui là m'a l'air bien plus tentant !!!

    RépondreSupprimer
  4. C'est pas cher et ça a l'air super bon !

    Et le mini éclair de Christophe Adam à 5€, je ne m'en suis pas remise... Et même pas exceptionnel en plus !
    Celui là m'a l'air bien plus tentant !!!

    RépondreSupprimer
  5. 2 ème fois que je lis du bien sur le bananier,moi qui adore les bananes il me fait envie...

    RépondreSupprimer
  6. Impressionnant de puissance et de densité. Les gâteaux déplient une énergie féroce, parfois en effet démesurée.
    c'est un labo entre souvenirs d'enfance et créations à tout crin. Tout n'est pas réussi mais il tente, il ose et ne laisse pas indifférent.
    L'homme est gentil, doux et généreux et ses pâtisseries ont du caractère.

    RépondreSupprimer
  7. Goutés aujourd'hui : le cake au sirop d'érable, d'un moëlleux et d'une douceur incomparables ; l'éclair au café, fin et rafiné ; le macaron aux mirabelles, joli et fondant à souhait, mais un tout petit peu trop sucré à mon goût. Et le pâtissier est d'une délicatesse toute japonaise. Un vrai bonheur dans ce quartier un peu endormi !

    RépondreSupprimer