vendredi 31 octobre 2014

Paris Deauville, au restaurant Lazare

Petit saut chez Lazare, ce midi - depuis des mois que je brûlais de goûter le Paris-Deauville...

Paris-Deauville restaurant Lazare
Cette sorte de gâteau mollet hyper mousseux et léger, rehaussé d'un diabolique caramel (à la cuisson bien bien poussée) rejoindra sans rougir mon Panthéon des meilleurs gâteaux de Paris (la tarte Poire Muscovado de Claire Damon, la tarte à la framboise de Jacques Génin, le sablé au chocolat de Sébastien Dégardin). 

Le Paris-Deauville ainsi fait partie d'une catégorie rare de dessert : un bras d'honneur visuel (j'ai essayé tous les angles, pas moyen de prendre une photo alléchante) couplé d'une incroyable bombe gustative, à la gourmandise rarement égalée. "C" a d'ailleurs suspendu une seconde son régime gluten- et lactose-free, pour mordre la bête et se pâmer à son tour. Preuve, s'il en fallait encore une, qu'un gâteau n'a pas besoin d'être Miss Monde pour être bon.

Si le Paris-Deauville peut faire penser au gâteau du Marquis de Béchamel, Eric Frechon a eu la philanthropie d'afficher en salle la fameuse recette, dont voici les quelques lignes :

Paris-Deauville restaurant Lazare

Et s'il vous reste un petit creux, n'hésitez pas à goûter les crêpes Suzette, plutôt pas mal (la sauce surtout) :

Crêpes Suzette - Restaurant Lazare


Restaurant Lazare
Au RDC de la Gare Saint Lazare
Paris-Deauville : 8€
Crêpes Suzette: 11€

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire